La culture de la tomate sous serre, du semis à la récolte

S’il est une culture qui passionne les jardiniers, c’est bien celle de la tomate. Mais comment obtenir de beaux fruits bien juteux qui ont du goût ? Pour leur apporter la chaleur et la lumière dont ils ont besoin pour leur croissance, la serre est idéale. Mais la culture de tomates en serre demande de respecter certaines règles. Voici quelques recommandations pour planter des tomates sous serre.

Le semis

Il est préférable de produire ses propres plants de tomates plutôt que de les acheter en jardinerie. Commencez les semis assez tôt (mi-mars ou début avril selon la région) si vous voulez profiter d’une première récolte dès le mois de juin. Pour que les graines germent, il faut une température plus ou moins constante de 20° et de la luminosité. C’est pourquoi, vous installerez vos semis dans une serre chaude si vous en avez une. À défaut, une pièce chauffée et bien éclairée de la maison fera l’affaire. Comment semer les graines de tomates ?

  • Remplissez les terrines de terreau humidifié et tracez des sillons.
  • Semez les graines tous les 2 ou 3 centimètres.
  • Recouvrez-les d’une fine couche de terreau, tassez légèrement puis arrosez délicatement.
  • Recouvrez la terrine d’une vitre ou d’une plaque de plexiglas.
  • Placez-les à la chaleur. Arrosez légèrement lorsque la surface est sèche et aérez de temps en temps le semis.

La germination dure 7 jours. Dès que les premières feuilles sont apparues en plus des cotylédons soit 20 jours après le semis, repiquez les plantules dans des godets individuels que vous placerez plus tard sous une serre froide.

La plantation en pleine terre sous serre froide

Au bout de 6 semaines passées au chaud , vous pouvez planter vos pieds de tomate sous serre froide. Pour ce faire :

Pour obtenir de bons résultats, il faut :

  • Respecter le cycle biologique de vos plants de tomates : plantez-les au plus tôt fin avril pour leur garantir un ensoleillement suffisant.
  • Penser à les arroser régulièrement. Une tomate sous serre, ne bénéficiant ni de pluie et ni de rosée, souffrirait d’une chaleur trop sèche.
  • Aérer vos plantations. Ouvrez votre serre de temps en temps pour limiter le développement de champignons.
  • Appliquer le principe de rotation des cultures. Changez à chaque saison l’emplacement de vos tomates.

Pour obtenir une récolte de tomates de qualité, sans craindre les maladies comme le mildiou, investissez sans vous ruiner dans une serre. En effet, une serre à tomates ne coûte pas cher. Suivez les conseils de plantation et n’hésitez à tenter la plantation de différentes variétés de tomates.

Vous êtes ici : SHCG » Plantes et Fleurs » La culture de la tomate sous serre, du semis à la récolte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *