Pourquoi utiliser une pompe à eau ?

C'est un dispositif qui permet de mettre en mouvement l'eau d'un endroit A à un lieu B suivant un procédé d'aspiration et de refoulement. Il existe sur le marché différents types de pompes à eau et chaque modèle sert à un usage précis.

La pompe à eau s'offre un vrai succès

La pompe à eau se retrouve dans tous les magazines. Le côté pratique est généralement vanté par les vendeurs. Pourtant avant d'acheter ce genre de produit, il convient tout de même de bien cerner son utilisation. Elle permet de pomper et d'utiliser des eaux notamment d'endroits comme des puits, des bassins… Cela vous promet des économies à la clé. En effet, vous n'aurez aucune facture à payer, car ces eaux proviennent de sources naturelles. Cet avantage concerne ceux qui utilisent les pompes à eau pour irriguer leurs cultures, leur jardin ou encore ceux qui optent pour la pompe à chaleur pour faire fonctionner leur chauffe-eau.. On peut citer le cas de la Belgique où dans certaines communes, des pompes à eau ont été installées afin de pouvoir récupérer les eaux de pluie et les redistribuer aux familles.

Comment trouver une pompe à eau ?

On n’est pas à l'abri d'une inondation, des problèmes de canalisations, une fosse septique qui déborde. Les magasins spécialisés sont les premiers endroits où l'on peut se procurer ces articles. Sur les sites d'e-commerce, vous trouverez également différents types de pompes à eau à des prix très variés. Les coûts ne sont pas les mêmes selon les modèles, les concepts. Une pompe à eau peut valoir en moyenne entre 100 et 800 euros, voire légèrement plus pour les modèles disposant d'écrans LCD et de LED. Vider sa piscine après la saison, évacuer l'eau d'une cave, arroser son jardin avec des eaux de pluie, la pompe à eau est un article indispensable. Il convient seulement de bien choisir le modèle adapté à l'utilisation.

Vous êtes ici : SHCG » Les articles

Tondre son gazon : quelles sont les trois meilleures tondeuses de 2018 ?

Chercher une tondeuse à gazon d’une excellente fiabilité n’est pas facile, en particulier lorsqu’il est nécessaire de trouver un point de vente de pièces pour tondeuse. Cependant, il est toujours plus pratique d’avoir la liste des quelques meilleures tondeuses de cette année. Malgré que le choix soit restreint, il est plus indiqué de se fier à ce genre de sélection pour tomber sur un appareil de qualité.

La Greenworks Tools 2500007

Greenworks est une filiale de Groupe Globe qui est consacrée uniquement à la conception d’appareil pour le jardinage et l’entretien de l’espace extérieur. Dans la catégorie tondeuse, le modèle Greenworks Tools 2500007 est celui qui se démarque le plus du fait de l’absence de fil. Il fonctionne grâce à une batterie au Lithium-ion de 40 V de taille modeste (40cm) qui passe inaperçu. La tonte de la pelouse se fait de manière simple et en toute sécurité. Une poignée ergonomique et des roues motorisées permettent de travailler efficacement. L’autonomie offre une utilisation pouvant tondre jusqu’à 800 m2.

La Black & Decker CLMA4820L2-QW

Black & Decker est une marque américaine connue pour ses équipements et outillages destinés au jardinage et au bricolage. Ce modèle CLMA4820L2-QW découle donc d’un savoir-faire de plus d’un siècle en matière d’appareil électrique et thermique. Il est doté d’un moteur puissant assisté par la technologie Autosense qui régule automatiquement la vitesse de tonte pour améliorer l’autonomie de la batterie. Qui plus est, il s’agit d’une tondeuse 3-en-1 qui coupe les herbes, les ramasse et les hache ensuite.

L’Alpina Bl510sge

Alpina est une marque de Global Garden Product qui est un concepteur et fabricant réputé d’équipements motorisés pour l’entretien du jardin. La tondeuse Bl510sge est un modèle à moteur thermique de 160cc qui peut tondre une superficie de 1500 m2 sans difficulté. Elle dispose d’un bac de 60 litres pour contenir les déchets. Ces derniers peuvent être transformés en engrais grâce à la fonction mulching.

Vous êtes ici : SHCG » Les articles

Cultivateur ou motoculteur ? Quelle est la différence ?

Différence entre motoculteur et cultivateur

Quelle est la différence entre un cultivateur et un motoculteur ? À cette période de l’année, vous pouvez voir des produits annoncés qui utilisent les deux termes et se demandent s’il s’agit de la même chose. Ils ne le sont pas ! Les motoculteurs et les cultivateurs de jardin ont des buts distincts et les deux peuvent être très utiles au jardinier sérieux.

Les motoculteurs sont utilisés au début et à la fin de la saison de croissance pour briser les sols durs et en faire une consistance idéale pour l’enracinement des plantes. Les racines ne peuvent pas traverser un sol dur et croustillant, mais elles adoreront un sol moelleux et humide. Au début de la saison, un motoculteur à conducteur accompagnant préparera le jardin pour la plantation. A la fin de la saison, il travaillera dans toute la vie végétale restante, ce qui lui permettra de se décomposer naturellement. Les motoculteurs s’enfoncent profondément dans le sol, jusqu’à 7-1/2″ sur certains modèles, comme le motoculteur DR Roto-Hog Power Tiller.

Les cultivateurs de jardin sont généralement plus petits que les motoculteurs et ne sont pas disponibles dans les modèles remorqués. Ils sont utilisés pour le travail du sol dans les mauvaises herbes entre les rangs du jardin pendant la saison de croissance. C’est un moyen facile d’entretenir votre jardin surélevé sans désherber les mains et les genoux. Pour les petits jardins, ils peuvent remplacer entièrement le motoculteur, car la machine plus grande peut ne pas être nécessaire. Ils labourent souvent plus superficiellement qu’un gros motoculteur, car il suffit de cultiver les quelques centimètres supérieurs pour éliminer les mauvaises herbes pendant la saison de croissance. Le mini-cultivateur DR Roto-Hog est un cultivateur fantastique en ce sens qu’il travaille jusqu’à une profondeur de 10″, ce qui en fait un outil idéal pour cultiver entre les rangs ou pour labourer de plus petits jardins.

Vous êtes ici : SHCG » Les articles

Quand commencer à planter sa pelouse ?

planter sa pelouse

L’hiver est manifestement en train de s’en aller. Il est bientôt loin le temps des matinées froides, où on espérait voir quelques raillons de soleil venir nous réchauffer. Là, c’est l’été qui commence à s’entrevoir à l’horizon. Vous réentendez les oiseaux chanter allègrement à votre fenêtre. Et vous pensez déjà à ensemencer une belle pelouse où il fera bon de se prélasser. C’est bien ! Toutefois, il faut d’abord savoir quand commencer à planter votre pelouse. On ne plante pas du gazon à toutes les périodes de l’année. Certains principes sont à prendre en compte. On ne sème pas non plus un gazon comme on sèmerait d’autres végétaux. Vous devrez suivre une procédure bien définie. Certaines erreurs sont également à éviter quand on plante sa pelouse. Grâce aux conseils avisés d’un paysagiste quimperois, nous vous montrons quand vous y prendre, pour avoir un gazon impeccable !

Une plantation de gazon au printemps

Deux périodes sont particulièrement indiquées pour commencer à planter sa pelouse. Il s’agît du printemps et de l’automne.

Si vous choisissez de semer votre gazon durant le printemps, vous devrez vous y prendre entre le 15 mars et le 15 juin. Pour bien effectuer l’ensemencement, il est préférable de labourer la terre pendant les mois d’Octobre ou bien de Novembre. Mais vous devez continuer à travailler le sol en le retournant régulièrement pour le préparer à la plantation.

L’avantage de planter votre pelouse au printemps c’est que la pousse se fait plus vite. Ce qui va permettre à votre gazon de croître rapidement. Prenez garde cependant à ne pas planter vos semis tardivement. Car vous pouvez vous retrouver avec un sol trop sec. Ce qui nuirait à votre gazon qui a besoin d’humidité. Vous devrez donc l’arroser fréquemment.

Il est à noter que le début de l’ensemencement de votre pelouse dépendra de l’endroit où vous vous situez en Hexagone. Si vous habitez au sud de la France, vous pouvez commencer à planter au mois de février ou même au début de celui de mars. Cette période peut s’étendre jusqu’à la moitié de mai. Mais passé ce délai, il n’est pas recommandé de poursuivre le travail de plantation. Car on entre dans une période de forte chaleur et le sol est très sec. Par contre, si vous vivez dans une zone froide, semez votre gazon de préférence au mois d’Avril et vers la fin de celui de juin.

Ensemencer sa pelouse en Automne, le moment idéal

L’automne est le moment propice pour commencer une plantation de pelouse. Elle se situe de la fin du mois d’août à la moitié de celui de novembre. Semer votre gazon en automne, c’est disposer d’une terre qui se laboure sans grande difficulté. Vous aurez aussi moins de mauvaises herbes à enlever.

Ce qui est recherchée, c’est de planter ses semis avant l’approche de l’hiver. Cela permettra aux graines d’avoir du temps pour vite croître. Vous obtiendrez ainsi un joli gazon très abondant.

Par ailleurs, si vous habitez dans la moitié du sud de France, commencez à ensemencer dès le début de septembre jusqu’à fin Novembre. Mais si vous êtes dans un endroit froid, débutez dès la mi août jusqu’à fin Octobre.

Quelques erreurs à éviter

Pour obtenir une belle pelouse, certaines erreurs sont à éviter. Vous ne devez pas ensemencer avant des périodes de froid intense ou de sécheresse. Dès que les graines sont mises sous terre, vous devrez procéder à un arrosage très fréquent. Vos semences ne doivent pas manquer d’eau durant les semaines qui suivent leur plantation. Enfin, conformez-vous aux périodes indiquées pour commencer à planter une pelouse. Et cela, toute en prenant en compte la zone géographique où vous vous situez.

Vous êtes ici : SHCG » Les articles

Comment choisir son broyeur de végétaux ?

Un jardin est un espace vert qui, en plus de donner une belle touche d’esthétique à votre habitat, est un lieu agréable de séjour. Il nécessite toutefois d’être bien entretenu. Lorsque certains arbustes commencent à atteindre une hauteur assez grande, il faut les couper. Pour bien réaliser ce travail de jardinage, un broyeur de végétaux est l’outil idéal. Il permet de bien entretenir votre jardin, sans pour autant générer beaucoup de détritus, grâce au système de broyage. Pour bien choisir son broyeur de végétaux, il faut prendre en compte certains paramètres. 

Choisir son broyeur suivant sa puissance

Le degré d’efficacité de votre broyeur de végétaux thermique sera fonction de sa puissance. En effet, plus le broyeur aura une grande puissance, plus il permettra de réaliser une coupe de qualité. Mais, il est à noter que les types de broyeurs à végétaux généralement vendus sont destinés à un usage de faible envergure. Ils sont adaptés à de petits travaux de jardinage maison. Les broyeurs ayant des puissances maximales sont réservés à une utilisation sur de grands espaces verts.

Acheter son broyeur de végétaux suivant la nature de l’alimentation

Le choix de votre broyeur de végétaux sera également déterminé par la nature de sa source d’alimentation. Il peut fonctionner soit au moyen de l’électricité, soit grâce au thermique.

Le broyeur à végétaux électrique est muni d’un fil qui permet de le raccorder à une source d’électricité. Pour ce modèle de broyeur adapté aux jardins à superficie réduite, une intensité d’environ 2000 watts suffit. Le broyeur électrique à l’avantage de ne pas faire de bruit. Mais le seul souci, c’est qu’on ne peut le faire fonctionner sans électricité.

Le broyeur de végétaux thermique s’actionne grâce à de l’essence, ou encore du diesel. Ce type de broyeur convient aux jardins de grande taille. Mais, en plus de causer du vacarme, il est assez polluant.

Choisir son broyeur à végétaux selon le mécanisme de broyage

Un autre critère à prendre en compte pour choisir son broyeur de végétaux, est le mécanisme de broyage. On en distingue trois. Le mécanisme à disques tournants munis de lames, le mécanisme à rotor porte-couteaux, et le mécanisme à vis sans fin. Le choix de l’un ou l’autre sera motivé par votre utilisation.

Vous êtes ici : SHCG » Les articles

Comment choisir la meilleure serre de jardin ?

Si vous avez l’intention de vous lancer dans les cultures, plusieurs solutions sont possibles, mais la serre de jardin reste indispensable. Les plants sont à l’abri des bactéries et la pousse est généralement plus intense. 

La serre de jardin s’adapte à tous les plants

L’humidité est parfois aussi néfaste qu’un ensoleillement trop prononcé. Il est impératif de prendre en compte le besoin des plants pour identifier le meilleur emplacement. La serre de jardin est très intéressante pour les salades, les tomates ou encore les pommes de terre. Vous pouvez l’adopter pour les semis ou les autres plants, mais ce sont ceux qui ont besoin de pousser rapidement qui doivent être privilégiés. 

Choisissez la superficie adaptée à votre espace vert

De plus, des plants comme les tomates sont sensibles à l’humidité. Les maladies comme le Mildiou se développent rapidement et peuvent donc entacher la production. Avec une serre de jardin, vous êtes à l’abri de ce désagrément. Plusieurs références sont possibles et elles doivent s’adapter à vos besoins. Si votre espace vert est grand, il est envisageable d’adopter une superficie plus imposante, cela vous permet de jongler avec les différents plants que ce soit des fruits ou des légumes. Il existe aussi des serres spécialement conçues pour les tomates, elles sont donc plus hautes que larges. 

Une serre de jardin doit être robuste

Pour les grands jardins, les tunnels sont pratiques, mais les versions rectangles ou carrées sont à privilégier si vous avez un petit espace vert. Si certains modèles peuvent être laissés tout au long de l’année à la même place, d’autres doivent être enlevés à la fin de la saison. Choisissez une structure robuste susceptible de résister à des vents parfois violents. Dans tous les cas, votre investissement sera rapidement rentabilisé puisque vos plants seront à l’abri de toutes les intempéries, vous aurez donc plus de légumes.

Vous êtes ici : SHCG » Les articles

Pourquoi opter pour une piscine gonflable ?

Vous recherchez un moyen pratique pour vos baignades en famille ? Pourquoi n’opteriez-vous pas pour une piscine gonflable ? Il existe des modèles pour tous les âges. Un style pataugeoire adaptés aux enfants vous est proposé. Mais aussi de plus grandes piscines réservées aux adultes.

Piscine gonflable : quels en sont les avantages ?

Retrouvez ci-dessous, une liste des avantages qu'offre l'achat d'une piscine gonflable pour votre maison :

  • Une facilité d’utilisation : vous devez juste gonfler la piscine, la remplir d’eau, ensuite profiter de son confort.
  • Un moindre effort : pour l’entretien, c’est assez simple, utilisez un système de filtrage ou vider la piscine après chaque baignade (selon sa taille).
  • Une piscine moins encombrante : elle se range facilement à la fin de l’été. L’espace qu’elle occupait devient donc réutilisable.
  • Une disponibilité immédiate : vous pouvez vous en procurer dans les magasins de grandes surfaces. Le prix diffère selon le modèle choisi.
  • Moins de frais : l’appel à un spécialiste n’est pas nécessaire pour installer votre piscine. Vous pouvez l’effectuer vous même ce qui vous permet de réduire des frais supplémentaires.

Les précautions à prendre

Toutefois, pour profiter de votre piscine gonflable, certaines précautions sont à prendre comme vous pouvez le découvrir ci-dessous :

  • Préparer le sol : il est important de niveler le sol pour éviter de détraquer la piscine et pour se baigner plus confortablement.
  • Se munir d’un système de filtration : le système de filtration aide à prévenir la contamination bactériologique (présence d’algues et de bactéries). Au cas où la piscine n’en dispose pas, prenez le soin de changer régulièrement l’eau.
  • Bien choisir la piscine : le choix de la piscine doit se faire selon les normes décoratives de jardin. Un mauvais choix pourrait altérer l’harmonie de votre jardin.
  • Assurer l’entretien : pour chaque saison à venir, vider et nettoyer la piscine.

Pour profiter au mieux des avantages d’une piscine gonflable, il faut juste prendre les mesure adéquates pour palier les inconvénients.

Vous êtes ici : SHCG » Les articles

Quand et comment s’occuper de la taille des arbres à Rouen ?

La taille d'un arbre répond à des techniques spécifiques qu'il faut respecter afin que les végétaux puissent se développer au mieux dans les meilleures conditions. On peut pratiquement élaguer les arbres tout au long de l'année en dehors des périodes de montée de sève, elles se manifestent par la chute des feuilles. Avant le redémarrage de la végétation, la période est idéale pour un élagage à Rouen.

Les avantages d'une taille en hiver

Cette saison présente de nombreux avantages. En effet, l'arbre est en repos végétatif et ses réserves naturelles sont maintenues. L'absence de feuilles permet d'apprécier les élagages à effectuer. L'écorce à cette période présente moins de risque de déchirement. Toutefois le gel peut être un sérieux inconvénient, élaguer les arbres pourrait générer une non-cicatrisation. Les plaies resteraient à vif jusqu'au printemps suivant. Elles peuvent être une source de maladies, de champignons qui vont perturber l'arbre. Il est évident que la taille ne doit pas être faite à la légère lorsque, par exemple, il se trouve en pleine végétation. Les grosses chaleurs représentent un moment de stress pour les arbres. Les élagages vont les exposer à une déshydratation excessive.

Valorisez vos arbres

Pour préserver leur longévité et assurer un bon volume, les arbres ont besoin d'être élagués. Dans la nature, ils n'ont pas besoin d'être taillés pour se développer harmonieusement. Dans un jardin privé, le contexte rend cette opération presque obligatoire. Si l'arbre est vigoureux, qu'il est en bonne santé, il disposera de toutes les capacités pour enclencher un processus de cicatrisation après une taille en, seulement, quelques jours. Travaillez toujours avec des outils bien affûtés et désinfectés, cela évitera la transmission de maladies. L'élagage des arbres fruitiers se fait au début de l'automne. Vous avez besoin d'élaguer ceux de votre jardin et si vous avez peur de commettre des erreurs, vous pouvez faire appel à une entreprise certifiée, car cela peut se révéler être dangereux. 

Vous êtes ici : SHCG » Les articles

5 bonnes raisons de se laisser séduire par les robots de tonte

Robot tondeuse, robot de tonte

Tondre régulièrement la pelouse, vider le bac, se débarrasser des déchets végétaux, mettre de l’essence dans l’appareil sont autant de tâches fastidieuses dont vous vous passeriez bien. Et si un robot tondeuse s’occupait de l’entretien de votre jardin à votre place ?  Tour d’horizon de ses avantages indéniables.

Gain de temps, d’argent et d’effort

Le robot tondeuse est parfaitement autonome. Il fait son travail de jour comme de nuit sans se préoccuper de la météo, même en votre absence. Lorsque sa batterie commence à faiblir, il retourne se charger pour pouvoir finir ce qu’il avait entrepris. Certes, l’achat d’un robot de tonte représente une somme, mais vous aurez vite fait de le rentabiliser. Léger, il consomme peu d’électricité. Le coût de son alimentation est infime comparé à celui du carburant. De plus, il vous fera faire de précieuses économies d’eau puisque la pelouse sera moins exigeante en termes d’arrosage. Enfin, vous n’aurez plus besoin d’utiliser des engrais. En effet, les déchets de tonte sont totalement gratuits et nourrissent le sol sans que vous ayez à dépenser un seul centime.

Une tondeuse silencieuse et écologique

La tondeuse robot fonctionne sur batteries qui se rechargent à l’électricité. Bien que celle-ci provienne en partie du nucléaire, un tel appareil ne rejette aucun gaz polluant. En outre, le niveau sonore d’un robot de tonte avoisine les 65 dB, ce qui équivaut à une conversation classique. Vous pouvez donc le laisser opérer le dimanche pendant que vous faites une sieste dans votre jardin, aux aurores ou en pleine nuit sans importuner le voisinage !

Une pelouse plus saine et plus dense

Le robot de tonte utilise la technologie du mulching : sa lame broie littéralement l’herbe. Les fines particules viennent alors recouvrir le sol. En se décomposant, elles se transforment en fertilisant naturel extrêmement favorable à la croissance du gazon, ce qui vous épargne la corvée de ramassage des déchets de tonte. En été, la pelouse profite ainsi d’un taux d’humidité optimal qui lui permet de garder sa jolie teinte verte.

Un appareil intelligent

La mise en marche d’un robot tondeuse nécessite l’installation au préalable d’un câble pour délimiter le terrain. Munie de capteurs, la machine saura précisément où elle doit tondre et contournera tous les obstacles. Votre potager et vos fleurs ne courent aucun danger ! De plus, chaque modèle propose diverses fonctionnalités pour améliorer les performances et s’adapter à tous les besoins : tonte aléatoire ou prédéfinie, gestion de plusieurs zones à traiter, programmation à distance, sur plusieurs semaines, etc., pour un résultat à la hauteur de vos attentes.

Une utilisation simple et sûre

La tondeuse robot est très facile à programmer et une fois qu’elle commence son travail, vous ne vous occupez plus de rien. Son entretien est également un jeu d’enfant : aucun filtre à remplacer ni de vidange à faire. Il ne vous reste qu’à changer les lames deux fois par an maximum et laver de temps à autre votre appareil. Grâce à ses nombreux capteurs de sécurité, il évolue sans risque sur le terrain. Non seulement sa lame se situe loin du bord ce qui évite de se blesser mais en plus, le système de coupe s’arrête au moindre soulèvement de la machine. Grâce à l’option SMS ou GPRS, vous êtes averti dès la survenue d’un problème.

Lisez également notre article pour connaître les accessoires indispensables pour votre jardin !

Vous êtes ici : SHCG » Les articles

Découvrez les bienfaits de l’huile essentielle de géranium rosat

Cette huile est connue pour ses vertus cutanées. Elle est utilisée pour lutter contre le vieillissement de la peau, les mycoses, l’acné, les peaux grasses, la cellulite et les vergetures. On peut également se servir de l’huile essentielle de géranium rosat pour les cheveux, elle agit contre leur chute.

Elle est miraculeuse pour la peau

Cette huile est extraite d’une plante, le géranium rosat que l’on trouve principalement au Maroc, au Madagascar, à la Réunion, en Russie, en Égypte, en Chine. Elle est extraite de la tige de la plante à la vapeur d’eau, ce qui permet de garder toutes ses vertus,  ses caractéristiques et notamment ses senteurs bien particulières. Elle entre dans la composition de nombreux parfums. L’huile essentielle de géranium rosat est polyvalente. On pourra l’employer de différentes manières :

  • Anti-inflammatoire et antispasmodique, elle est particulièrement intéressante à utiliser pour les problèmes de peau. Elle permet d’équilibrer le sébum. 
  • Anti-bactérienne, anti-infectieuse, contre les mycoses, elle donnera de bons résultats. 
  • Elle sera aussi parfaite en cas de plaie, coupure, brûlure. 
  • Elle peut aider à combattre l’anxiété, la nervosité.

Le géranium rosat pour se détendre

Convoitée par les parfumeurs pour son odeur douce et sucrée, le géranium rosat est aussi apprécié pour ses propriétés médicinales et anti rides. Utilisé sous forme d’huile essentielle, il devient un vrai élixir pour la peau pour la soigner et la sublimer. Le géranium rosat peut également être une aide pour combattre le tabagisme. Versez une ou deux gouttes d’huile essentielle de géranium rosat sur un mouchoir et respirez en cas d’envie d’une cigarette. En diffusion ou appliquée directement sur la doublure d’un vêtement, elle éloignera les moustiques. Elle est contre-indiquée chez les femmes enceintes et les jeunes enfants. L’huile essentielle de géranium rosat est une amie pour la peau, le visage, mais aussi pour le corps. 

Vous êtes ici : SHCG » Les articles