Que savons-nous à propos de l’abattage d’arbre ?

Le métier d’élagueur/grimpeur demande de nombreuses qualités physiques et une excellente acuité visuelle.

L’abattage d’arbre est réservé aux élagueurs qui possèdent les outils indispensables et la technique de coupe, difficile de s’inventer élagueur lorsque l’on est novice. Pourquoi décide-t-on d’abattre un arbre ? La principale raison concerne la sécurité des habitants, mise en péril par un arbre trop haut ou partiellement déraciné par un coup de vent violent. Voyons les lois sur l’abattage d’arbres et la technique utilisée pour abattre un arbre.

L’abattage d’arbres et la loi

Les arbres sont protégés contre les abattages intempestifs qui défigurent l’environnement, sachez, que rien ne vous empêche d’inscrire un arbre, même isolé en tant qu’espace boisé classé EBC pour qu’il figure dans le PLU. A partir de là, il devient intouchable et ne peut pas être abattu sans une autorisation, à part s’il est dangereux ! Article R130-1 du code de l’urbanisme. Le Code Civil nous informe ;
Un arbre de plus de 2 mètres de hauteur, implanté à moins de 2 mètres de la limite séparative du mur voisin, vous oblige à procéder à un abattage ou à une réduction du spécimen, si votre voisin l’exige ! Les exceptions existent en fonction du lieu où l’arbre est implanté, site protégé, accord tacite entre voisins si l’arbre est situé à une distance inférieure à 2 m, l’indivision et la « prescription trentenaire » qui protège les arbres de plus de trente ans, une servitude qui permet de conserver les arbres en bordure de propriété.

Abattre un arbre, étape par étape

Le travail de préparation de l’élagueur est fondamental et la première étape avant de procéder à l’abattage d’un arbre, consiste à contrôler la sécurité, l’efficacité de la coupe, en dépend. Une fois que le périmètre autour de l’arbre à abattre est sécurisé, il faut trouver la direction de l’abattage, déterminée en fonction de la provenance du vent et selon l’inclinaison naturelle de l’arbre.
La troisième étape consiste à débarrasser toutes les branches basses de l’arbre à hauteur d’épaule et de bien supprimer tous les branchages qui jonchent le sol. Les bûcherons utilisent une méthode appelée « abattage dirigé ou contrôlé » qui consiste à scier une entaille d’abattage à angle droit en rapport avec la direction de chute souhaitée, le trait d’abattage suit une entaille de l’autre côté du tronc d’environ 1/5 de diamètre du tronc.
La réussite de l’abattage d’un arbre dépend de la coupe de la sole de l’entaille d’abattage et de son pan oblique, une erreur de coupe oblique exécutée trop à plat peut engendrer un changement de direction de chute ou fendre le tronc.
Abattre un arbre n’est pas à la portée de tous, beaucoup de facteurs interviennent dans ce type de travaux paysagers, c’est d’ailleurs pour cette raison que les élagueurs/grimpeurs en ont fait un métier à part entière.

Vous êtes ici : SHCG » Entretien du jardin » Que savons-nous à propos de l’abattage d’arbre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *