Protéger ses plantes du froid

Permettre à ses plantes de bien passer l’hiver et de ne pas trop en souffrir, pour une meilleure pousse au printemps et de jolies feuilles et fleurs en été, est tout à fait possible. L’obtention d’un tel résultat est surtout assurée par la qualité de protection offerte aux plantes durant la période hivernale. Effectivement, principalement le froid, mais aussi le vent et le gel, altèrent à leur développement et à leur vie, raison pour laquelle il convient de bien protéger ses plantes en hiver.

La persistance de chaque espèce diffère, ainsi les techniques utilisées peuvent également varier. Toutefois, il existe quelques procédés standard qui peuvent s’appliquer à toutes les espèces.

  • D’une manière générale, sauf peut-être pour certaines espèces, il convient d’arrêter les arrosages. L’excès d’eau est toujours à l’origine du pourrissement de la plante. Aussi, il faut vidanger les soucoupes des jardinières.
  • Les feuilles jaunies, malades et mortes doivent être enlevées.
  • Une meilleure protection doit être apportée aux racines. La manière la plus simple mais qui est la plus efficace pour le faire est de recouvrir le sol au-dessus de la racine de compost. Un compost concocté principalement avec des branchages fins et des feuilles est l’idéal.
  • Un paillage est vital pour toutes les espèces.

Les plantes persistantes

Elles sont fort sensibles et le froid peut leur être fatal. Or, cette espèce ne supporte pas, non plus, la chaleur au sein d’un appartement ou d’une maison. La meilleure manière de les préserver serait donc de les installer dans un environnement frais et hors-gel mais bien exposé à la lumière du soleil. Plus l’endroit est lumineux, plus il convient d’arroser régulièrement les plantes, sans les noyer. Celles qui sont en pot peuvent résister jusqu’à une température de -5 °C. Toutefois, les feuilles et les fleurs doivent être enveloppées par de la voile épaisse (ou à plusieurs couches) et le pot par du plastique bulle. Ce dernier peut être remplacé par une cloche transparente à trous d’aération. Même principe pour la majorité des plantes en pot.

Les plantes caduques

S’occuper de son jardin en hiver est facile lorsqu’on dispose de plantes caduques. Ces dernières perdent leurs feuilles et entrent en hibernation, il n’y a plus d’activité ni de développement. Elles n’ont pas besoin de traitement spécifique. En revanche, un paillage d’écorces ou de feuilles séchées leur est bénéfique.

Les plantes tubéreuses ou bulbeuses

Les bégonias et les dahlias font partie de cette espèce, ces exemples sont juste données à titre indicatif. Ils sont très sensibles et ne résistent nullement au froid, ni à l’humidité. A la suite des premières gelées, leurs feuilles tombent. C’est à ce moment que les souches doivent être ôtées du sol afin d’être conservées dans des cageots. Ces derniers doivent être stockés dans une pièce à l’abri du gel.

Qu’en est-il des autres types ?

  • Les plantes méditerranéennes et exotiques doivent être installées dans un endroit protégé du gel.
  • Généralement, un paillage suffit à préserver les racines des vivaces en hiver. Cependant, certaines espèces moins résistantes requièrent la mise en place d’une corbeille en osier.
  • Les plantes grasses résistent bien au froid de l’hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *