Pinguicula Moranensis : plante vivace à piège passif

On trouve cette plante au Mexique, dans un climat subtropical assez humide.
C’est une plante vivace, à pièges passifs, c’est dire que le piège ne bouge pas. Les insectes viennent simplement se coller sur les feuilles, sans aucun mouvement de la plante. Les feuilles ovales et vertes sont disposées en forme de rosette. C’est une des plus grandes grassettes puisqu’elle peut atteindre 15 cm de diamètre et la hampe florale, portant une fleur rose, peut faire jusqu’à 20 cm.
Comme pour beaucoup de pinguicula mexicaine la floraison survient en hiver (et même en été) et dure plusieurs semaines. En hiver, la plante se met dans un état de repos et les grandes feuilles disparaissent alors pour laisser place à de plus petites feuilles resserrées.
Il existe une multitude de formes et de variétés de cette grassette, chacune possédant des caractéristiques différentes, la couleur et forme des fleurs sont généralement les principales différences.

Mode de culture

  • Luminosité : la plupart des pinguicula vivent dans des sous bois où sur les flans d’une montagne. Il faut donc éviter le soleil direct et les installer dans un endroit mi-ombragé.
  • Arrosage : en période de croissance, c’est à dire l’été, le substrat doit être humide; on peut donc utiliser une soucoupe avec 1 cm d’eau en permanence. Par contre l’hiver, lorsque la plante est en période de repos, il faut enlever la soucoupe et n’arroser que de temps en temps.
  • Températures : ne pas excéder des températures trop élevées l’été, jusqu’à 35°C. L’hiver la température peut descendre jusqu’à 1°C occasionnellement mais une moyenne de 5°C est préférable.
  • Hygrométrie : cette plante n’est pas trop exigeante puisque l’hygrométrie peut varier de 50 à 80%
  • Substrat : utilisez un mélange très aère pour deux raisons. Tout d’abord cela permet au système racinaire de mieux se développer et aux racines de ne pas pourrir. On peut donc utiliser un mélange de 40% de tourbe, 30% de perlite, 20% de vermiculite et 10% de sable.

Remarque

On trouve cette plante assez facilement en jardinerie,et elle est présente sous différentes formes. C’est un des pinguicula les plus répandu, et de culture relativement facile. Vous pourrez donc aisément commencer la culture des pinguicula par cette espèce dont les très belles et nombreuses fleurs vous ravirons.

Vous êtes ici : SHCG » Entretien du jardin » Pinguicula Moranensis : plante vivace à piège passif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *