La force mystérieuse des parfums de plantes

Les parfums semblent posséder des forces magiques. En peu de temps ils peuvent évoquer un souvenir lointain, nous calmer ou stimuler notre quotidien. L’odorat provoque un effet direct et rapide.

L’action rapide des odeurs est un héritage des temps anciens, lorsque le sens de l’odorat avait une fonction d’alerte importante, de percevoir immédiatement, par exemple, si quelque chose était comestible ou non comestible. Dans le monde moderne, le sens de l’odorat est rarement nécessaire comme une stratégie de survie. Au lieu de cela, nous pouvons maintenant nous plonger dans le monde des parfums et tout simplement en profiter. Si vous pouvez cultiver dans un jardin ou sur un balcon, vous avez alors la possibilité de créer un environnement avec son propre parfum.

Au contact l’odeur

Beaucoup de plantes comme la sauge, la menthe, le thym ou l’ortie indienne (Monarda) libèrent leur odeur si elles sont touchées. Elles stockent les huiles essentielles responsables de l’odeur dans leurs feuilles. Ces huiles représentent une protection importante, car elles peuvent démettre, par exemple, les animaux voraces. Au contact ou s’ils sont endommagés, les plantes libèrent alors les huiles essentielles.
Certains bosquets exhalent une odeur intensive quand les feuilles sont triturées entre les doigts. Les aiguilles en forme de « stock » du thuya par exemple, dégagent une odeur délicieuse. Idéalement on les plante là où ils sont faciles à atteindre et à toucher, par exemple, en marge des allées.

Odeur comme l’avantage concurrentiel

D’autres plantes exhalent si légèrement leur odeur qu’on la perçoit déjà de loin. Les parfums de fleurs sont, à côté des couleurs, un leurre important pour les insectes responsables de la pollinisation. L’odeur agit comme un indicateur particulièrement bon pour l’insecte car elle peut être perçue sur une plus grande distance, à l’inverse de la couleur. Beaucoup de plantes avec une odeur intensive ont les fleurs blanches ou jaune clair. Certaines plantes ont au cours du temps développé l’odeur comme la compensation pour pouvoir exister. Une fleur blanche odorante est par exemple le jasmin de jardin (Philadelphus). Le soir et la nuit, le jasmin de jardin sent particulièrement intensément. Il attire ainsi les insectes nocturnes.

Pour le jardin de soir

Les arbres et les buissons odorants peuvent être plantés sur les meilleurs endroits où vous pouvez flâner dans votre jardin. Par exemple, à proximité de la terrasse. Souvent, le parfum est perçu le soir ou la nuit. Les plantes odoriférantes sont donc idéales pour embellir votre jardin le soir. Si vous avez l’habitude de rester assez tard sur votre terrasse ou dans votre jardin, vous pourrez profiter pleinement des senteurs de vos plus belles espèces végétales.

Plantes de parfum

Les roses ne devraient pas manquer dans un jardin parfumé. Bien que depuis longtemps, chaque rose n’exhale pas une odeur ensorcelant, il y a de plus en plus de variétés auxquelles les cultivateurs estiment l’odeur. En automne, la sélection de roses est particulièrement importante, car beaucoup de rosiers à racines nues sont offertes en plus des roses dans des pots. Leur saison de plantation commence à la mi-Octobre, après la chute des feuilles automnales.
Les lilas fleurissant en mai doivent absolument avoir une place dans un jardin de parfum. La diversité de sortes de lilas est grande. Il y a non seulement une diversité considérable de couleurs de fleurs, mais aussi une grande variété de hauteurs de croissance, si bien que les lilas s’adaptent aux petits et grands jardins.
Certaines plantes grimpantes exhalent également une odeur agréable et intensive, par exemple, la Glycine de Chine bleue (Wisteria), et le chèvrefeuille (Lonicera).
A vous de jouer désormais pour concevoir le jardin aux milles senteurs, vous correspondant le mieux !

Vous êtes ici : SHCG » Entretien du jardin » La force mystérieuse des parfums de plantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *