Fête des mères : offrir des roses mais surtout faire que l’amour reste quasi éternel

Chaque année, à peu près à la même période, nous célébrons tous la « Fête des mères ». Nos ancêtres les Gaulois, festoyaient déjà et organisaient chaque année au printemps une cérémonie en l’honneur de Rhéa et de Cybèle, les mamans des Dieux. De nos jours, il est rigueur de célébrer la personne qui compte le plus à nos yeux : notre maman. C’est l’occasion, de penser à elle, de la remercier de nous avoir donné la vie et surtout de lui porter toute l’attention qu’elle mérite, tout l’amour qu’on lui porte.

Offrir des fleurs pour la Fête des mères est une tradition. Tradition qui perdure depuis que le monde est monde. Et, il s’il est une fleur parmi les fleurs qui s’invite avec plaisir pour la Fête des mères. Sous la forme d’un bouquet ou au cœur d’une composition florale, la rose est le MUST HAVE. Cette reine des fleurs est le symbole de l’AMOUR, de la féminité, de la pureté, du respect mais aussi apporte ce zeste de bonheur, d’ardeur et de vitalité selon les coloris choisis.

Offrir un bouquet ou une composition florale avec des roses est incontournable. Mais voilà, comment faire pour que ces fleurs coupées restent éclatantes, resplendissantes et embaument l’air de leur doux parfum léger et subtil le plus longtemps possible ? Focus sur quelques astuces pour conserver le plus longtemps possible ce merveilleux cadeau et ce, avec un minium d’entretien.

Les conseils avisés et bienveillants pour que vive la rose le plus longtemps possible

Pour conserver ses roses, il convient tout d’abord de couper les tiges en biseau de 1 à 2 cm pour augmenter la surface de la tige et faciliter ainsi l’absorption de l’eau. Pour cela, mieux vaut utiliser un sécateur voire un couteau bien affûté pour ne pas écraser la tige. Exit donc la paire de ciseaux !

Ensuite, il convient de placer les fleurs dans un vase propre, profond et de le remplir avec une eau à température ambiante. Comme pour nous, nous n’apprécions que guère une eau glacée ou bouillante lorsque nous prenons une douche ou un bain. D’autre part, l’eau à température ambiante est bien mieux absorbée par la plante. Mieux vaut retirer une à une et délicatement, toutes les feuilles qui se trouvent immergées. Ainsi, cela permet de ne pas divertir l’eau.

Pour limiter le développement des bactéries et donc le flétrissement des fleurs, mieux vaut changer l’eau tous les jours et à défaut, ajouter un comprimé d’aspirine effervescent. Et, pour ceux qui ne le peuvent, une astuce consiste à placer une pièce de centimes d’euros au fond du vase. Le cuivre étant un fongicide naturel, cela permettra de conserver plus longtemps une bonne qualité d’eau dans le vase.

Les fleurs ont-elles aussi besoin d’éléments nutritifs et de bonnes conditions pour rester en fleur. Pour cela, il est possible d’ajouter une pincée de sel pour augmenter l’absorption d’eau et de potassium. Une larme de limonade gazeuse dans le vase favorisera la circulation de la sève et l’eau circulera plus vite dans la tige. Eviter l’exposition directe à la lumière ou de toute forme de chaleur. Pour apporter les nutriments dont elles ont besoin, versez deux cuillères à soupe de jus de citron, 1 cuillère à soupe de sucre et 1 cuillère à café d’eau de javel

 

Et n’oubliez pas, il faut éloigner les roses des fruits. Ces derniers produisent un gaz – de l’éthylène – qui favorise l’éclosion des fleurs. Et dès qu’une rose se flétrie, mieux vaut la retirer de suite pour préserver les autres.

Vous êtes ici : SHCG » Plantes et Fleurs » Fête des mères : offrir des roses mais surtout faire que l’amour reste quasi éternel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *