Comment isoler son abri de jardin ?

Profitez en toute saison de votre abri de jardin en l’isolant. Vous souhaitez isoler votre abri de jardin mais ne savez pas comment procéder ? Suivez nos conseils étape par étape, du choix des matériaux à la façon de procéder à l’isolation des murs, du toit et du sol votre chalet de jardin.

Pourquoi opter pour une bonne isolation ?

Les raisons pour lesquelles il est essentiel de bien isoler son abri de jardin sont multiples et dépendent en partie de l’utilisation que vous comptez faire de celui-ci. Votre chalet en bois sert-il principalement à entreposer des outils, matériaux ou plantes ? Comptez-vous en faire une pièce semi habitable (bureau, chambre d’ami, …) ou y abriter un spa ?

Une isolation correcte augmente la durée de vie du chalet de jardin mais aussi de tout ce qu’il contient. Cartons, outils et matériaux divers pourront être stockés à l’intérieur été comme hiver sans risquer d’être abîmés.

Si cet abri en bois est destiné à servir de surface semi-habitable, bureau ou pièce à vivre, l’isolation des murs, des toitures et du sol est primordiale pour un confort optimal et pour protéger les éventuelles installations électriques. Tout comme dans une maison, l’isolation va permettre de maintenir une température constante à l’intérieure en empêchant le froid d’entrer à l’intérieur en hiver. En été, vous serez protégé contre les fortes chaleurs. En isolant, vous évitez les pertes d’énergie et réalisez de grosses économies de chauffage. Il s’agit donc d’un excellent investissement !

Au préalable : Vérifier l’étanchéité de l’abri de jardin

Si vous procéder à la pose de matériaux isolants, vous aurez peu de travaux à programmer au préalable. Les recommandations suivantes concernent plus particulièrement les abris de jardin montés depuis plusieurs années pour lesquels il est nécessaire de s’assurer du bon état de la structure.

Les fenêtres

Rien ne sert d’isoler les murs ou la toiture si l’air peut s’infiltrer au travers d’une vitre brisée. Remplacez dans un premier temps les éventuelles fenêtres cassées. Le choix du vitrage dépend de l’utilisation que vous comptez faire de votre abri de jardin. S’il est destiné à servir de temps à autre comme chambre d’ami, optez pour du double vitrage. Celui-ci va permettre de garder la température ambiante agréable. Il ne fera ni trop froid en hiver, ni trop chaud en été.

La porte

Tout comme les fenêtres, la porte constitue un maillon essentiel. Optez pour un modèle capable de résister aux intempéries.

Colmater les brèches

Avant de procéder à la pose du matériau isolant, calfeutrez les moindres trous de votre chalet de jardin. Fentes entre les murs et le sol, trous au niveau de la toiture, … Ne laissez rien passer ! Pour combler le vide généré par ceux-ci, utilisez du mastic ou de la silicone en tube. S’il s’agit de fentes plus importantes, préférez une mousse expansive.

Inspecter son abri de jardin juste après une averse est probablement la meilleure manière de déceler un défaut ou une infiltration d’eau. A défaut de pluie, vous pouvez avoir recours à un tuyau d’arrosage. Après avoir largement arrosé votre cabane de jardin, vérifiez toute trace d’humidité à l’intérieur et colmatez les brèches. Des traces sombres au niveau des murs témoignent d’une infiltration d’eau. Si celles-ci sont importantes, la pose d’un revêtement extérieur peut s’avérer nécessaire.

Le choix des matériaux

Augmentez le confort et la durée de vie de votre chalet en bois en le rendant étanche à l’air et à l’air. Pour ce faire, vous devrez choisir des matériaux de qualité adaptés. Vous aurez le choix entre différents types d’isolants dont voici les plus fréquemment utilisés :

Les plaques semi-rigides

Relativement facile à poser lorsque l’écart entre les poteaux, solives ou poutres est standard, la pose d’un isolant semi-rigide séduit les bricoleurs novices. Il suffit de dérouler l’isolant et de fixer celui-ci entre les montants. L’opération s’avère tout aussi simple avec des plaques. Petit bémol : cette option reste relativement chère. Elle est à réserver aux abris de jardin ne possédant encore aucun revêtement ou aux bricoleurs débutants ne souhaitant pas se lancer dans des travaux plus importants.

Les plaques de mousse ou de polystyrène

Moins épaisses que les précédentes, elles conviennent très bien aux cabanes de jardin dont l’espacement entre les poteaux est régulier mais non standard. Malgré leur épaisseur moindre, les plaques de mousse s’avèrent très efficaces. Elles sont très fréquemment utilisées pour isoler des chalets de jardin en bois.

La laine de verre

La laine de verre fait partie des options intéressantes et peu onéreuse pour réaliser une première isolation de votre abri. Attention toutefois à soigneusement la recouvrir pour éviter tout danger pour la santé. Prévoyez un revêtement à placer par-dessus (plaques de plâtres ou de polystyrène). La laine de verre constitue un excellent choix si vous devez faire face à de fortes températures.

Poser l’isolation

Vous avez décidé de procéder vous-même à l’isolation de votre cabane de jardin ? Voici comment procéder étape après étape pour les murs, la toiture et le sol.

Munissez-vous d’un matériel professionnel adapté : un mètre-ruban, du mastic ou de la silicone en tube, une bombe de mousse expansive, de la mousse de polyuréthane, des plaques de polystyrène, de la laine de verre, du papier bulle, de la laine minérale, un pistolet agrafeur, des agrafes, des ciseaux et de la colle.

Isolation des murs

Si vous comptez installer l’électricité ou le chauffage, prévoyez d’installer les câblages avant de procéder à l’isolation des murs.

Avant toute chose, mesurez l’écart qui sépare les montants soutenant votre abri de jardin afin de déterminer la largeur des plaques ou des rouleaux à acheter. Emportez ces mesures au magasin de bricolage et demandez conseil au personnel pour acheter la bonne quantité de matériaux isolants.

Commencez par dérouler la laine de verre. Fixez-la horizontalement sur les poteaux de la structure à l’aide d’agrafes. Procédez de même au niveau du plafond, tout en laissant un écart de 5 cm entre celui-ci et l’isolant afin de garantir une bonne évacuation de l’humidité. Cette opération est assez facile puisqu’il suffit de découper des morceaux de laine de verre de la dimension souhaitée. A l’aide d’une colle spéciale, fixez les plaques de polystyrènes contre les parois et les montants. Veillez à ce qu’elles se chevauchent. Pour améliorer l’esthétique de votre intérieur et protéger l’isolant, vous pouvez recouvrir la laine de verre de plaques de plâtres ou tout autre revêtement décoratif.

Le placement d’un isolant peut faire perdre jusqu’à 10 cm de la surface intérieure. Vous souhaitez ne pas perdre d’espace ? Une autre option consiste à poser le polystyrène extrudé sur les parois extérieures. Pour éviter les ponts thermiques, placez une première couche entre les chevrons. La seconde couche va recouvrir l’ensemble de la structure.

Isolation du sol

Prévoyez également des plaques de polystyrènes pour isoler votre plancher. Insérez celles-ci entre les solives. N’hésitez pas à les découper pour ajuster les dimensions à celles de votre structure.

Une fois les plaques installées, fixez votre plancher sur les lambourdes.

Isolation de la toiture

Pour isoler la toiture de votre abri de jardin en bois, choisissez de la laine de roche. Fixez-la en vous aidant des liteaux pour la coincer. Une fois cette première couche installée, recouvrez-la de panneaux en polystyrène tout comme vous l’avez fait pour les murs.

Une fois l’isolation effectuée, protégez-la avec un revêtement de toiture étanche. Plusieurs possibilités s’offrent à vous : shingle (si la pente du toit est de minimum 15 degrés), bac acier, etc.

D’autres matériaux offrent une excellente isolation des abris de jardin. C’est le cas de la mousse de polyuréthane. Si vous avez recours à cet isolant, embauchez un professionnel, la pose de ce matériau nécessitant un équipement spécial.

Si vous souhaitez acheter des plantes et toutes sortes d’accessoires pour votre jardin, n’hésitez pas à venir consulter notre site http://www.plantes-et-jardins.com/.

Vous êtes ici : SHCG » Entretien du jardin » Comment isoler son abri de jardin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *