Trois disciplines qui soignent au naturel

Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus méfiants à l’égard de la médecine traditionnelle. La France figure parmi les principaux pays les plus consommateurs de médicaments et tout particulièrement les antidouleurs et les antidépresseurs. Les organismes spécialisés dans la protection de la santé expliquent que les médicaments n’ont pas que des effets bénéfiques sur notre organisme et beaucoup de Français ont désormais recours à des méthodes bien plus naturelles.

L’herboristerie

Tous les remèdes se trouvent dans la nature. C’est l’idée qui prédomine depuis l’arrivée de l’homme dans l’environnement. La généralisation des médicaments issus des laboratoires est un phénomène très récent. Avant on utilisait les plantes pour se soigner. Les herboristes sont des professionnels qui connaissent les vertus médicinales de tous les végétaux. Aussi ils peuvent composer de nombreux soins à partir d’huiles essentielles, de décoction, de cataplasmes, d’infusions notamment qui auront des effets bénéfiques sur de nombreux problèmes de santé.

Le magnétisme

Les gens ont généralement plus de mal à se tourner vers cette discipline. Dans les vieux villages en France, nous connaissons tous par le bouche-à-oreille quelqu’un qui est en mesure de « guérir le feu ». Ce sont des personnes qui vont intervenir par le biais de leur propre magnétisme. Certains d’entre eux parleront d’énergie pour canaliser des problèmes qui relèvent de la psychologie, mais ils interviennent aussi sur les brûlures, au point d’être une solution parfois conseillée dans les centres de radiothérapie pour atténuer les effets secondaires des traitements.

La sophrologie

Cette dernière est reconnue par la médecine en France et elle est de plus en plus utilisée dans les établissements de santé. De nombreux praticiens entament une spécialisation dans ce domaine pour aider les patients à gérer la douleur aussi bien d’un point de vue physique que psychologique. Il s’agit d’une pratique qui consiste à rechercher la concentration, la respiration, l’apaisement et la canalisation des émotions pour une meilleure gestion des problèmes de la vie.

Vous êtes ici : SHCG » Santé et Bio

L’essentiel sur la permaculture en trois points

La permaculture est à a fois une pratique de cultivation mais également une philosophie, un système de pensée qui se positionne sur trois axes : le respect de l’humain, l’harmonie avec la nature et une distribution équitable des ressources. Elle s’inspire du fonctionnement des écosystèmes entre eux. Afin de vous donner un aperçu épuré de toute complication, nous vous proposons de connaitre la permaculture en trois points : 

La protection de l’écologie 

La permaculture accorde une place importante à l’écologie. Elle prône le respect des écosystèmes aussi petits qu’ils soient. 

Ce mode de pensée et de pratique demande aux cultivateurs et agriculteurs de créer le moins de changements possible dans l’écosystème dans lequel ils pratiquent leur culture. 

Cette préservation prohibe l’utilisation des moyens chimiques pour une meilleure protection de la faune et de la flore et pour maintenir un équilibre. 

La protection de l’environnement 

Protéger l’environnement est également un des principes fondamentaux de la permaculture. Elle interdit toute action qui pourrait mettre à mal l’environnement. Il s’agit plutôt d’entretenir une relation de maintien de l’équilibre en prenant le strict minimum. 

L’utilisation des ressources environnementales doit se faire dans un cadre de nécessité et de survie comme les besoins alimentaires et les besoins en énergie. Elle préconise également une gestion plus soucieuse des ressources non renouvelables. 

Préserver la santé

Ce dernier point est une conséquence directe de l’application des principes permacoles. La santé passe d’abord par une alimentation saine. C’est pour cette raison que les aliments produits sont totalement biologiques donc naturels. 

En plus de l’alimentation, la permaculture s’étend à l’état d’esprit de celui qui s’y intéresse. Pour une bonne santé, il faut également prendre soin de son environnement, de son corps, de son esprit, respecter la valeur humaine et faire un partage équilibré.

Vous êtes ici : SHCG » Santé et Bio

Se mettre au vert

Même si nous n’avons pas tous la chance d’avoir un extérieur pour profiter des bienfaits d’un jardin, il est toutefois possible d’ajouter des touches de verdure et de les intégrer à sa déco intérieure. Et pour cause, le végétal possède de nombreux atouts pour se faire une place de choix et se frayer un chemin au sein de n’importe quel intérieur et ce, quel que soit son style. Et, pour accueillir les fleurs, les plantes, les légumes mais aussi les aromates par exemple avec raffinement, poésie, fonctionnalité et créativité, suivez le guide pour sortir des sempiternels vases ou autres pots de fleurs.

Une décoration vivante, une touche de bien-être 

Les inspirations pour habiller les intérieurs

Aménager des bouffées d’air frais, habiller une pièce de vie de la cuisine à la chambre en passant par la salle de bain est à la portée de tous. Gros plan que quelques idées à copier pour adopter la green attitude et agrémenter la déco avec une ambiance cocon green.

Un mini jardin vertical ou un mur végétalisé où les murs de culture s’assemblent les uns aux autres ou non pour créer une forme ludique et accueillir une composition végétale graphique qui habille de vert un mur de l’habitation. Des suspensions en guise de mini jardinières associent fonctionnalité et design notamment dans la cuisine où elles peuvent accueillir plus particulièrement des plantes aromatiques pour sublimer les plats. Une échelle où se place des pots les uns au-dessus des autres est à la fois pratique, original tout en donnant du volume à un espace. Pour le côté poétique, un mobile pour suspendre des fleurs apporte une touche de fraîcheur et de gaieté. Quant aux étagères, entre les livres, des plantes leurs redonneront toutes leurs lettres de noblesse. Rien de tel que d’exploiter un recoin vide en l’habillant d’une plante. Et, pour créer un effet rideau et réduire le vis-à-vis dans la salle de bain par exemple, rien de tel que des plantes suspendues à différentes hauteur et en quinconce.

Au final, les plantes donnent de la vitalité à une pièce, de la perspective qui attire le regard, une touche déco. Les idées ne manquent donc pas et, les aménager n’est alors affaire que de goûts et d’envies. Inutile d’ailleurs d’avoir la main verte pour cela, les intégrer chez soi est un jeu d’enfant.

Les bienfaits, les pouvoirs des plantes

Outre le fait d’apporter de la fraîcheur, une âme à l’habitation, les plantes ont des vertus bénéfiques sur notre bien-être. D’ailleurs, depuis les années 70, la NASA notamment mène des études scientifiques pour mettre en avant les vertus bénéfiques de certaines espèces végétales sur notre santé, mais aussi notre équilibre psychologique. De plus, certaines essences ont prouvé leur efficacité et leur capacité à purifier l’air et à dépolluer l’eau.

Plantes et bien-être intérieur

Exit donc les sensations d’inconfort notamment pendant l’hiver où le chauffage a tendance à assécher plus que de raison l’air intérieur. De nombreuses espèces – spathiphyllum, saintpaulia, ficus pumila, fougère, bananier, maranta, sparmannia, cyperus par exemple – ne se mettent pas en dormance pendant l’hiver. Le phénomène de transpiration se poursuit donc ce qui dégage dans l’air de l’humidité et améliore le bien-être des occupants du logis.

Plantes et dépollution

L’air que nous respirons est certes composé d’oxygène afin d’assurer notre survie, mais il contient également des gaz – diazote, argon, monoxyde de carbone, composés organiques volatils ou COV, plomb, radon, dioxyde de carbone, méthane, phtalates, néon par exemple – des particules fines et des fibres – fumée, suie, pollen, spore, allergènes, cellulose, chanvre, amiante, laine de verre notamment – mais aussi des agents infectieux comme des bactéries, des virus et des toxines. 

La qualité de l’air intérieur n’est donc pas totalement saine. D’ailleurs, l’ANSES a évalué à près de 20 000, le nombre de décès par an provoqué par les polluants de l’air intérieur. Fort heureusement, il est possible de charger nos poumons de 6 à 10 litres d’air par minute de manière plus salubre. Aussi incroyable qu’il puisse y paraître, certaines plantes d’intérieur sont capables de transformer les substances nocives en particules propres, de retenir les graisses ou encore d’attirer la poussière. Bref, certaines familles du règne végétal – orchidées, broméliacées, succulentes – ainsi que les genres kentia, spathiphyllum et dracaena, ces plantes ont des capacités assainissantes et purifiantes

Plantes et acoustique

Pour finir, pour améliorer l’acoustique et le confort auditif, il suffit de mixer des plantes à grandes, larges feuilles à des petites plantes, de les regrouper par endroits et d’en répartir tels des îlots de verdure.

Finalement, la nature, les plantes contribuent largement au bien-être et rendent les intérieurs plus écologiques. Un geste efficace Enfin une chose dont il est possible d’abuser sans aucune modération ! Un premier geste pour faire le point sur ses pratiques quotidiennes et améliorer la qualité de l'air intérieur. 

Vous êtes ici : SHCG » Santé et Bio

Réutiliser les sacs en papier : quelques astuces

Reutiliser son sac en papier pour du composte

Après l’interdiction du sac en plastique, le sac en papier a été mis à l’honneur. Ainsi lors des courses ou lors de vos emplettes, vous avez en votre possession divers modèles de sacs en papier. Afin de ne pas les gaspiller à les jeter, voici quelques conseils pour leur réutilisation.

Pour faire du compost

Ce qui fait le principal atout du sac en papier c’est leur caractère biodégradable. Ainsi pour profiter de ce caractère, le sac en papier est alors utilisé dans le monde de l’agriculture. En effet, avec les sacs vous pouvez fabriquer vous-même votre propre compost. Il suffit juste de choisir les sacs en papier non coloré ou coloré avec de l’encre végétal, de le mettre dans votre composteur, de l’humidifier un peu et le tour est joué.

Pour la litière du chat

Une fois arrivé à destination, vous pouvez vous débarrasser du petit sac en papier qui couvrait vos courses. Une fois ceci fait, vous pouvez désormais ne plus le jeter car il vous sera utile pour d’autres tâches. Notamment pour ceux qui doivent s’occuper fréquemment de la litière des chats.  En effet, ce sera plus facile de changer la litière en mettant un sac en papier sous le bac.

Pour couvrir les livres et les cahiers

Lors de votre dernier achat vous avez eu en plus un joli sac publicitaire. Pour éviter d’encombrer votre placard, vous pouvez le personnaliser pour en faire une couverture originale des cahiers et des livres de vos enfants. Avec un peu de créativité, il sera possible de transformer les affaires de vos petits bébés en quelque chose de joyeux qu’ils seront content  d’utiliser.

Lors du déménagement

Une fois que vous avez les cartons en mains pour le déménagement, il faudra faire un tri. Ceci pour déterminer les objets fragiles qui nécessitent une attention particulière. Pour ceux-là, vous pouvez réutiliser vos sacs en papier afin de protéger les affaires en porcelaine lors du transport. Ainsi, ce sera mieux pour éviter de casser vos bibelots mais aussi un moyen pour donner une seconde vie très utile à vos sacs de course.

 

Vous êtes ici : SHCG » Santé et Bio

Sécuriser son jardin pour éviter les accidents

Sécurité et jardinage

Chaque année, les services urgentistes des hôpitaux français accueillent plus de 260 000 patients victimes d’accidents domestiques liés au jardinage et au bricolage. Accidents qui pourraient facilement être évités grâce des solutions très simples à mettre en place. Voici quelques conseils à respecter pour jardiner en toute sécurité. Continuer la lecture de « Sécuriser son jardin pour éviter les accidents »

Vous êtes ici : SHCG » Santé et Bio

Que planter dans son jardin pour favoriser sa bonne santé ?

Planter dans son jardin et bonne santé

Le printemps est là, les Saints de Glace approchent et il est bientôt temps de se mettre à planter dans son jardin. Vous savez sans doute déjà tout à propos des plantations habituelles telles que les tomates, les haricots ou encore les légumes de la famille des courges Continuer la lecture de « Que planter dans son jardin pour favoriser sa bonne santé ? »

Vous êtes ici : SHCG » Santé et Bio