Découvrez les bienfaits de l’huile essentielle de géranium rosat

Cette huile est connue pour ses vertus cutanées. Elle est utilisée pour lutter contre le vieillissement de la peau, les mycoses, l’acné, les peaux grasses, la cellulite et les vergetures. On peut également se servir de l’huile essentielle de géranium rosat pour les cheveux, elle agit contre leur chute.

Elle est miraculeuse pour la peau

Cette huile est extraite d’une plante, le géranium rosat que l’on trouve principalement au Maroc, au Madagascar, à la Réunion, en Russie, en Égypte, en Chine. Elle est extraite de la tige de la plante à la vapeur d’eau, ce qui permet de garder toutes ses vertus,  ses caractéristiques et notamment ses senteurs bien particulières. Elle entre dans la composition de nombreux parfums. L’huile essentielle de géranium rosat est polyvalente. On pourra l’employer de différentes manières :

  • Anti-inflammatoire et antispasmodique, elle est particulièrement intéressante à utiliser pour les problèmes de peau. Elle permet d’équilibrer le sébum. 
  • Anti-bactérienne, anti-infectieuse, contre les mycoses, elle donnera de bons résultats. 
  • Elle sera aussi parfaite en cas de plaie, coupure, brûlure. 
  • Elle peut aider à combattre l’anxiété, la nervosité.

Le géranium rosat pour se détendre

Convoitée par les parfumeurs pour son odeur douce et sucrée, le géranium rosat est aussi apprécié pour ses propriétés médicinales et anti rides. Utilisé sous forme d’huile essentielle, il devient un vrai élixir pour la peau pour la soigner et la sublimer. Le géranium rosat peut également être une aide pour combattre le tabagisme. Versez une ou deux gouttes d’huile essentielle de géranium rosat sur un mouchoir et respirez en cas d’envie d’une cigarette. En diffusion ou appliquée directement sur la doublure d’un vêtement, elle éloignera les moustiques. Elle est contre-indiquée chez les femmes enceintes et les jeunes enfants. L’huile essentielle de géranium rosat est une amie pour la peau, le visage, mais aussi pour le corps. 

Vous êtes ici : SHCG » Plantes et Fleurs

Faire germer les plants de pommes de terre

Faire germer des pommes de terre

Pour faire pousser des pommes de terre, deux possibilités peuvent être envisagées : acheter des plants prégermés ou recourir à des plans non germés et faire pousser les tubercules par soi-même. Cette dernière méthode permet d’accélérer la croissance des jeunes plants et l’avancée des récoltes sur plusieurs jours voire plusieurs semaines.
Pour faire germer des pommes de terre, 5 étapes sont proposées :

Prioriser les pommes de terre de semence

Les pommes de terre de semence sont spécialement conçues pour être plantées. Elles sont souvent commercialisées par des pépinières qui les mettent dans de grands sacs. On peut également s’en procurer sur internet. Les pommes de terre étalées sur un marché local ne sont pas faites pour être plantées, mais pour être consommées. En effet, à 90 % des cas constatés, ces dernières contiennent des tas de produits chimiques et empêchent l’effet de germination.
À la prochaine récolte, il faudrait penser à garder une centaine de pommes de terre qui serviront de semence dans les prochaines saisons.

Une germination durant 6 semaines

Pour une excellente germination des plants de pommes de terre, il faudrait prévoir une durée pouvant atteindre jusqu’à 6 semaines. Cette durée n’est pas fixe, mais peut changer selon la région concernée. La plantation devrait se passer quand la terre aura atteint une bonne température estimée aux environs de 10 °C. En France, cette plantation devrait se dérouler entre mars et avril. De ce fait, il faudrait faire germer des pommes de terre au plus tôt en mi-janvier et au plus tard en mi-février.

Une position verticale avec des yeux tournés vers le haut

Durant la germination, il est recommandé de déposer les semences dans les cases d’une vieille boîte à œufs ou des compartiments de carton séparés. Ces dernières doivent être placées sur une position verticale, les yeux vers le haut. Ces yeux constituent les petites indentations prévues pour être le lieu de sortie des germes. Cette position est requise pour que ces germes puissent avoir accès à la lumière du soleil et se développer par la suite.

Un stockage bien optimisé

Les cartons contenant les semences doivent être placés dans un endroit sec à la lumière du jour et bien aéré. Un garage ou un porche pourvu de fenêtres feraient l’affaire. La pièce choisie devrait accueillir une température aux alentours des 10 °C. Une fois ces conditions réunies, la germination se déroulera plus rapidement.

Attendre la bonne longueur des germes

La plantation des semences peut commencer au moment où la longueur des pousses atteint 2 à 3 centimètres. En effet, un germe devrait apparaître à chaque œil de la fameuse pomme de terre. Pour obtenir des pommes de terre plus grosses lors des récoltes, il est conseillé de frotter toutes les pousses et de ne laisser que 3 ou 4 des plus résistantes. Laisser toutes les pousses à leurs places c’est obtenir comme résultat des tas de petites pommes de terre.

Vous êtes ici : SHCG » Plantes et Fleurs

Comment optimiser sa culture d’interieur ?

Longtemps réservé aux spécialistes de la question; la culture d’intérieur plus communément appelée « Growshop » fleurit (et c'est le cas de le dire) un peu partout sur tout l'Hexagone. Focus sur cette nouvelle pratique à la mode chez de plus en plus de français.

L'extracteur d'air, le vrai plus

Afin de pouvoir bénéficier d'une culture rapide et de qualité chez soi, il est capital de bien s'équiper. Premier élément indispensable à avoir : l'extracteur d'air. Devenus réglementaires pour certaines professions, ces objets ont un but bien précis. Assurant le renouvellement de l'air en permanence, ces extracteurs permettent une meilleure croissance pour vos plantations. Capables de retirer l'air chaud et humide d'un bâtiment afin de pouvoir faire circuler plus fortement l'air dans une pièce ou un appartement, ces petits boitiers de quelques dizaines de centimètres offrent un résultat optimum en un minimum de temps. Si les prix peuvent osciller selon les modèles et les performances, il est généralement conseillé de prendre un modèle adapté à sa propre culture. 

Quelles lumières choisir ?

Selon les périodes de croissance d'une plante, l'éclairage peut différer. En effet, une graine qui vient d’être plantée ne requiert pas la même dose de lumière qu'une plante déjà mature. Dans cette optique, il convient de bien prendre le temps de se renseigner sur la nature de chaque plante à faire pousser. Désormais, il est possible de varier la force et l'intensité de la lumière donnée à ces plantations. Grace à certaines lampes spéciales « floraison » ou « croissance« , un gain de temps est à signaler pour certains producteurs en manque de patience. 

S'entourer de professionnels du secteur

Malgré la démocratisation du « Growshop » et la possibilité pour n'importe qui de faire ses propres cultures chez soi, il est indispensable de demander conseil avant de se lancer dans l'aventure. Car investir dans ce type de matériel est couteux et le prix à payer peut varier selon les fabricants et les sites. Prière donc de ne pas céder aux offres les plus avantageuses mais bien aux plus qualitatives. Après tout, on parle de plantes ou de cultures. Autant le faire dans les règles de l'art…

Vous êtes ici : SHCG » Plantes et Fleurs

Fête des mères : offrir des roses mais surtout faire que l’amour reste quasi éternel

Chaque année, à peu près à la même période, nous célébrons tous la « Fête des mères ». Nos ancêtres les Gaulois, festoyaient déjà et organisaient chaque année au printemps une cérémonie en l’honneur de Rhéa et de Cybèle, les mamans des Dieux. De nos jours, il est rigueur de célébrer la personne qui compte le plus à nos yeux : notre maman. C’est l’occasion, de penser à elle, de la remercier de nous avoir donné la vie et surtout de lui porter toute l’attention qu’elle mérite, tout l’amour qu’on lui porte. Continuer la lecture de « Fête des mères : offrir des roses mais surtout faire que l’amour reste quasi éternel »

Vous êtes ici : SHCG » Plantes et Fleurs

Quand et comment semer des petit pois ?

Comment planter des petits pois

En matière de jardinage, il est bon de connaître le moment idéal pour mettre en terre nos sélections de légumes préférés. Pour semer des petits poids, l’idéale c’est au printemps. Planter ce légume est relativement facile à réaliser. Il existe sous plusieurs variétés. Quoi qu’il en soit, la production du pois est conditionnée à un bon entretien des semis, dès l’étape de la mise en terre. Continuer la lecture de « Quand et comment semer des petit pois ? »

Vous êtes ici : SHCG » Plantes et Fleurs