L’Amazonie péruvienne

L'Amazonie Péruvienne

L’Amazonie… Sa jungle tropicale, sa végétation luxuriante, ses palmiers croulant sous les lianes. Mais aussi ses perroquets de mille couleur, ses singes chamailleurs, ses discrets caïmans blancs. Un paradis terrestre. La destination est prisée par les amateurs de sensations fortes, les amoureux de la nature préservée de l’empreinte humaine. La jungle exerce une véritable fascination sur les voyageurs.

Une fois que vous vous décidez à faire le pas, il est essentiel de bien préparer votre périple pour éviter de vous exposer inutilement à des désagréments qui peuvent être sérieux, une fois que vous êtes là bas, loin des infrastructures modernes.
Un point santé d’abord. Il est vivement conseillé de se mettre à jour sur son carnet de santé, et d’ajouter le vaccin contre la fièvre jaune. Les moustiques peuvent pulluler dans ces zones humides et chaudes. Nous conseillons d’emporter un répulsif efficace, de vous couvrir bars et jambe et/ou de dormir sous moustiquaire. Le tout est d’anticiper, et vous vous assurez de passer un moment unique.

Trois villes polarisent les activités touristiques dans la forêt amazonienne péruvienne. Puerto Maldonado au sud, Tarapoto au centre et Iquitos au nord. Vous n’avez que l’embarras du choix pour partir à la découverte de l’univers fascinant de la jungle amazonienne.

Puerto Maldonado est une des portes d’accès les plus faciles pour faire l’expérience de l’Amazonie. A 1h30 de vol de Lima, vous embarquez pour à peine quelques dizaines de minutes de navigation, et vous voilà déjà en pleine forêt. Puerto Maldonado est avec Cusco un des deux seuls points de départ pour avoir accès au parc national Manu. Mais c’est surtout la porte d’entrée privilégiée pour la réserve de Tambopata.

La réserve de Tambopata est bordée de lodges confortables qui permettent une immersion dans la jungle, au plus près de la faune locale. Vous prendrez ainsi part à des expéditions nocturnes en barque pour apercevoir les caïmans blancs, et irez photographier les rassemblements de perroquets multicolores à l’aube sur les murs d’argile où ils chassent les insectes. Il est aussi agréable de ramer sur le lac Sandoval jusqu’à l’île aux singes, ou de se promener au-dessus de la cime des arbres sur les passerelles aménagées pour offrir les meilleurs postes d’observation sur les environs.

Tarapoto est entouré d’une jolie lagune et d’un jardin d’orchidées particulièrement fourni avec plus de 30.000 exemplaires de cette plante. C’est aussi le lieu de départ pour des expéditions uniques vers le parc du Rio Abiseo, l’un des plus préservés de la planète, qui renferme une forêt primaire très ancienne, ainsi que le site archéologique du Gran Pajaten autrefois occupé par la culture Chachapoyas.

A 14 km de la ville de Tarapoto, les chutes d’Ahuashiyacu vous impressionnent avec leurs 35 m de dénivelé dans le parc régional de la Cordillera Escalera. A 30 minutes de route, vous arrivez au village traditionnel de Lamas, dont le quartier quechua Wayko vaut le détour pour une immersion en zone quechua. A 45 minutes de route, la jolie Laguna Azul reflète palmiers et grands arbres tropicaux. A 1h30 de route après avoir franchi le pont sur le río Huallaga, vous pouvez surprendre les coqs de roche tout autour du Lago Lindo, un peu après les bains thermaux Paucar Yacu. Les plus sportifs peuvent faire du kayac dans les rapides du río Huallaga au niveau de Chazuta, à 60 km de Tarapoto. Il est aussi possible de naviguer en barque dans la réserve de Tingana, à 2 h de Tarapoto.

Iquitos est une des villes les plus reculées dans le monde. A moins d’emprunter la voie aérienne, elle ne peut être rejointe qu’après plusieurs jours de navigation sur le fleuve. Elle voisine avec le parc de Pacaya Samiria, un trésor de biodiversité où vivent encore des tribus isolées à l’abri de tout contact avec notre civilisation.

Niveau gastronomique, l’Amazonie se distingue surtout par ses fruits exotiques uniques au monde. L’ananas, la mangue, la goyave, la noix de cajou, l’acerola, le cacao, le chirimoya ou encore le camu-camu sont autant d’aliments recherchés pour leur saveur unique que pour leurs propriétés énergisantes. Les traditions culinaires compensent largement en saveur leur aspect parfois un peu rustique. La spécialité la plus connue est le juane, une sorte de pâte à base de patate douce et riz, farcie au poulet et à l’œuf, avant d’être enveloppée dans une grande feuille de bijao ou de bananier.

Plus d’infos : https://www.peru-excepcion.com/sejours-perou/3-semaines

Vous êtes ici : SHCG » Jardins du monde

Les accessoires indispensables en 2017 pour votre jardin

L’aménagement complet d’un endroit se fait généralement sur une longue période. Concernant le jardin, il est nécessaire de renouveler ses accessoires en fonction des saisons. Pour cette année 2017, divers éléments sont absolument indispensables dans votre jardin. Du matériel d’entretien aux accessoires les plus sollicités, voici ce dont vous aurez besoin pour profiter pleinement de votre jardin.

Les outils d’entretien qu’il vous faut

Il est évident que le jardin fait partie des endroits importants d’une maison, la preuve en est que bon nombre de familles sont propriétaires de jardins en France. Pour être maintenu en bonne santé et surtout garder une allure fière, votre jardin a besoin de soins réguliers. Par conséquent, vous devez vous doter d’équipements adaptés. Vous pouvez par exemple trouver un robot-tondeuse à petit prix sur les sites de jardinage en ligne ou en grande surface. En effet, le robot-tondeuse est l’un des impératifs dont vous aurez besoin pour entretenir votre gazon. Il s’agit d’un robot qui se charge de la tonte du gazon de manière automatique, suivant la programmation faite préalablement. Bien plus qu’un accessoire, le robot-tondeuse est une nécessité qui vous facilitera la vie.

En outre, vous pouvez vous munir d’outils à main comme la bêche ou la serfouette pour travailler les autres parties du jardin. La bêche vous permettra de retourner la terre facilement pour la préparer à d’éventuelles semences, elle sert également à creuser et à ameublir le sol. C’est l’un des outils qu’il vous faudra nécessairement. De même, la serfouette vous sera utile. Avec une serfouette, on bine, creuse, désherbe, débarrasse la terre de petits cailloux, etc. Cet outil s’utilise aussi bien pour les jardins d’intérieur en pot que pour les jardins en sol et petit potager. Par ailleurs, il est conseillé de penser à des protections lorsque vous pratiquez du jardinage. N’oubliez donc pas d’enfiler votre paire de gants avant de vous mettre au travail.

Les accessoires déco indispensables pour votre jardin

En plus des outils d’entretien, votre jardin doit être efficacement aménagé si vous voulez réellement en profiter. Ainsi, vous pouvez choisir des accessoires tendance tels que :

  • un salon d’extérieur : idéal pour vous détendre, le salon d’extérieur est un must. De nombreux choix sont disponibles dans les grandes enseignes ou en ligne. Vous pourrez alors vous laissez tenter par la résine synthétique tressée, l’aluminium ou le bois pour embellir votre jardin. Quoi qu’il en soit, vous avez carte blanche pour exprimer votre créativité avec une déco extérieure. Néanmoins, faites-en un espace moderne et original auquel on vous identifie.
  • un parasol ou une pergola : c’est l’accessoire parfait pour vous protéger du soleil et des rayons U.V lorsque vous êtes à l’extérieur. Ici encore vous aurez un grand nombre de choix et vous avez la possibilité de sélectionner ce qui vous convient le mieux.
  • un barbecue : la grande tendance pendant les périodes ensoleillées c’est le barbecue crépitant. Il vous permettra de passer de très bons moments en famille ou entre amis. On trouve des modèles de barbecues à charbon ou électrique, mais vous choisirez selon vos moyens et vos besoins.
Vous êtes ici : SHCG » Jardins du monde

Carlos Thays : l’école paysagiste française à l’autre bout du monde

Carlos Thays

Jules Charles Thays, artiste paysagiste français, a laissé de très nombreuses traces sur les terres argentines, offrant au pays un héritage architectural colossal. Au tout début du XXe siècle, Charles Thays (ou Carlos en espagnol) a véritablement changé la face des grandes villes d’Argentine et d’Uruguay, offrant notamment à Buenos Aires un petit air de Paris. Continuer la lecture de « Carlos Thays : l’école paysagiste française à l’autre bout du monde »

Vous êtes ici : SHCG » Jardins du monde

3 musées que vous devez visiter pour leurs jardins

Certains jardiniers sont particulièrement célèbres. Ces maîtres paysagistes connaissent sur le bout des doigts les secrets des plantes, et les petits soins à leur prodiguer pour qu'elles restent en bonne santé. Le métier de paysagiste demande l'analyse de la météo, des sols, des minéraux, et même de la vie des insectes ! C'est un métier où le travail au détail avec les sécateurs côtoie les grands travaux réalisés avec des machines professionnelles. Les équipes des plus beaux jardins et aménagements paysagers du monde sont alors accompagnées des meilleurs prestataires pour disposer de matériels performants leur permettant de travailler en toute saison. Aujourd'hui, pour vous donner envie de grand air et de culture, nous avons sélectionné 3 musées qui méritent le détour au moins pour leurs jardins.  

Le Petit Palais, Paris

Difficile d'imaginer que cette immense bâtisse parisienne abrite un havre de paix. Dans sa cour, l'architecture majestueuse se marie à merveille avec un jardin aux allures tropicales. Il est alors difficile de se croire au centre de la capitale tant le calme règne dans ce lieu. Le soleil entre ici et crée des ombres avec les colonnes de la partie couverte du jardin. On peut alors y faire une halte pour déguster les pâtisseries du salon de thé du musée des beaux-arts de la ville de Paris. 

Ny Carlsberg Glyptotek, Copenhague

Voilà un des plus beaux musées de la Scandinavie. La Ny Calsberg Glyptotek de Copenhague est un écrin pour de nombreuses œuvres d'art. Les visiteurs sont également impressionnés par son jardin d'hiver. Un grand hall est aménagé avec des plantes en partie tropicales, dans un décor aux accents néo-classiques. La fontaine au centre du lieu permet de s'évader au son de l'eau qui coule. C'est un espace surréaliste. 

Le Parc du Château de Versailles

Comment présenter le musée du Château de Versailles sans ses jardins ? Impossible de ne pas passer devant lorsque l'on passe du château, au petit Trianon, puis au Hameau de la Reine. Ce dernier était alors apprécié par Marie-Antoinette, car il lui permettait d'avoir un lieu protégé et champêtre. À Versailles, le raffinement du jardin à la française fait corps avec d'autres endroits plus sauvages qui invitent à la rêverie. 

Vous êtes ici : SHCG » Jardins du monde

Jardin de Madere : découverte de jardins luxuriants et tropicaux

Mon séjour à Madère fut un excellent voyage pour le passionné d’horticulture que je suis. D’abord le programme, bien que chargé, permet de voir les principaux jardins de l’île. La richesse de la flore – le plus souvent importée- fut un réel émerveillement. Continuer la lecture de « Jardin de Madere : découverte de jardins luxuriants et tropicaux »

Vous êtes ici : SHCG » Jardins du monde