Gazon synthétique : bonne ou mauvaise idée ?

Si la grande tendance dernièrement est d’avoir un beau jardin à l’extérieur de sa maison, cela ne signifie pas que le choix d’aménagement de celui-ci est évident. Il y a quelques années tous les amoureux d’espaces verts fonçaient directement vers le gazon naturel. De nos jours les données sont assez différentes, car de plus en plus de personnes optent pour le gazon synthétique. On se demande alors si ce n’est pas la meilleure chose à faire finalement.

Choisir une forme de gazon convenable

La question du gazon synthétique a souvent été la source de divers conflits idéologiques. Tandis que certains en sont adeptes, d’autres portent une critique acerbe à ce gazon qui tente d’imiter le gazon naturel. Pour apporter plus de lumière à ce sujet, les avantages du gazon synthétique seront évoqués dans cet article. Vous parviendrez donc à déterminer si effectivement le gazon synthétique est une bonne ou mauvaise idée.

Définition et description

Aussi connu sous les appellations de pelouse artificielle ou de gazon artificiel, le gazon synthétique est une surface que l’on utilise en tant qu’imitation du gazon naturel. Le gazon synthétique est fabriqué à partir de matière plastique issue d’une synthèse chimique ayant pour but de remplacer véritablement le gazon naturel.

Les avantages du gazon synthétique

Le gazon synthétique n’est certainement pas le gazon naturel, mais il présente plusieurs avantages considérables. Parmi les avantages les plus importants, le gazon artificiel réduit énormément les efforts d’entretien quotidien. En effet, ce gazon de substitution n’exige pas un entretien régulier comme le gazon naturel. Ainsi, vous n’avez pas besoin de semer, d’arroser, de mettre des engrais pour faire pousser le gazon ou encore de passer la tondeuse. Par ailleurs, le gazon synthétique permet d’économiser une grande quantité d’eau qui aurait sûrement servi à l’arrosage du gazon naturel.

En outre, le gazon synthétique résiste très bien aux conditions climatiques, de ce fait vous conservez la même verdure, peu importe les saisons. Aussi, le gazon artificiel vous assure une propreté sans pareille. En fait, vous n’avez pas besoin de terre pour poser votre gazon synthétique, par conséquent vous gardez votre maison propre malgré la présence de ce gazon. Il servira donc parfaitement d’aire de jeu à vos enfants et à vos animaux domestiques sans que vous n’ayez à nettoyer les traces de terre après qu’ils aient terminé de jouer sur la pelouse. Un autre avantage intéressant du gazon synthétique c’est qu’il est très facile à poser. Vous n’avez pas besoin de grandes connaissances techniques pour pouvoir poser votre gazon artificiel.

Les points négatifs du gazon synthétique

Bien que le gazon synthétique présente plusieurs avantages, il y a tout de même d’autres aspects qu’il faut considérer. Sur le long terme, le gazon artificiel s’avère plus coûteux que le gazon naturel. Celui-ci possède généralement une durée de vie d’environ 10 ans, pourtant un gazon naturel bien entretenu peut tenir des dizaines d’années. D’autre part, le gazon artificiel ne laisse pas la possibilité de jardiner, en conséquence vous n’en serez pas satisfait si vous aimez sentir la terre lorsque vous faites du jardinage. Toutefois, le gazon synthétique reste une excellente alternative si vous ne voulez pas encore de gazon naturel.

Vous êtes ici : SHCG » Entretien du jardin

Les différents systèmes d’arrosage automatique pour le jardin

Arrosage de jardin

Pour se défaire de la corvée d’arrosage quotidien tout en économisant sur sa facture d’eau, il n’y a rien de mieux que le système d’arrosage automatique. Il en existe actuellement 3 types à choisir selon ses besoins, permettant d’entretenir ses plantes et gazons, même en cas d’absence.

La micro-irrigation ou l’arrosage goutte à goutte

Appelée également arrosage localisé ou brumisation, la micro-irrigation permet d’apporter aux plantes la juste quantité d’eau dont elles ont besoin pour se développer. On choisit cette solution idéalement pour l’arrosage des massifs, jardinières et haies arbustives en plaçant le système d’arrosage goutte à goutte juste au pied des végétaux via des tuyaux non enterrés.
Ces tuyaux circulent à travers les plantes ou tout près des arbustes, des accessoires intégrés apportant l’eau de manière précise et localisée. Un système d’arrosage goutte à goutte est constitué des goutteurs autorégulant rapportés et micro asperseurs à débit réglable ou encore un ensemble électrovanne filtre et régulateur.
Le système comprend aussi des tuyaux avec goutteur autorégulant ou des vannettes pour tuyau, permettant de relier un ou deux tuyaux à une arrivée d’eau et d’en contrôler manuellement l’ouverture et la fermeture.
Pour ne pas s’ennuyer avec leurs différentes caractéristiques techniques, des gammes complètes de micro asperseurs et brumisateurs sont disponibles, dédiées à des usages privés ou professionnels.

L’arrosage enterré

Le système d’arrosage automatique enterré est en outre dédié aux espaces engazonnés, car disposant d’une portée entre 60 cm et 14 m selon le modèle. Il s’équipe aussi de buses à faible consommation afin de garantir une gestion optimale de la consommation en eau. Il se sert donc de 2 types d’arroseurs escamotables fixés sur des prises d’eau qui sont à leur tour fixées sur des tuyaux semi-rigides enterrés dans des tranchées. Sous la pression de l’eau, ceux-ci sortent du sol et se remettent dans leur position initiale une fois l’arrosage fini. Pour les pelouses, les arroseurs à turbines arrivent donc à arroser des surfaces au-delà de 150 m2 alors que les tuyères à jet statique sont faites pour celles n’excédant pas les 5, 4 m de côté. Ces dernières sont donc plébiscitées pour l’arrosage des massifs ou de potagers. Faites toutefois attention à ne pas installer tuyères et turbines sur un même circuit, car leurs débits et portées diffèrent et risquent de ne pas fournir un arrosage uniforme.

L’arrosage de surface

Le système d’arrosage de surface est fait pour les espaces engazonnés. Il nécessite l’usage de tuyau d’arrosage dont le diamètre extérieur dépend de la pression maximale à utiliser. Ceux aux 12, 5 mm de diamètre sont ainsi faits pour une forte pression en sortie de robinet, ceux aux 15 mm dédiés à la pression normale et les 19 mm pour les pressions moins importantes.
Ce système nécessite aussi l’utilisation de programmateur de robinet et d’horloge électronique autonome pour nez de robinet et fonctionnant avec des piles. Il requiert également l’usage d’arroseur à impact pour montage sur allonge et trépied ou d’arroseur bronze ou plastique à impact cercle complet ou secteur de cercle. Des raccords terminaux sont également requis pour ce système d’arrosage ainsi qu’un arroseur mobile.

Vous êtes ici : SHCG » Entretien du jardin

Comment profiter d’un beau jardin en rocaille ?

Jardin rocailleux

Un jardin qui rappelle les paysages montagneux, voilà de quoi embellir davantage votre extérieur. Un jardin en rocaille est une association de petites fleurs au milieu des roches pour reproduire l’environnement naturel des montagnes. Vous pouvez pique-niquer sans bouger de chez vous. Il suffira d’étaler une nappe, de préparer une belle corbeille pour profiter d’une belle journée. Alors, comment créer un jardin en rocaille, quelles fleurs sont à privilégier, à associer avec quelles pierres ou roches ?

Où créer votre jardin en rocaille ?

Pour obtenir l’effet paysage des montagnes, il faut un terrain légèrement en pente, c’est tout de même élémentaire. Mais même si votre terrain est plat, vous pouvez toujours créer quelques dunes. L’essentiel est que le jardin ait du volume. Pour la surface du terrain, vous pouvez créer un jardin en rocaille dès 20m2, voire moins si vous la décorez bien. Faites en sorte que le jardin ne soit pas fortement exposé au soleil, les plantes de rocaille ne supportant pas une exposition directe et permanente.

Quelles pierres utilisées pour créer un jardin en rocaille ?

On ne vous demande pas d’acheminer des pierres qui proviennent de l’autre bout de la terre. Vous pouvez d’ailleurs utiliser celles extraites de votre terrain. Ce sera d’autant plus naturel et réussi. Il vous faut de grandes pierres décoratives qui pourront être enterrées bien en profondeur. C’est aussi ça l’esprit du jardin en rocaille, des roches qui se découvrent peu à peu. Utilisez les mêmes pierres pour créer les petites allées. Mais dans ce cas, faites attention que les pierres ne soient pas trop lisses. Il vous faudra également du gravier qui entourera vos plantes.
Il est conseillé de s’en tenir à une nature de roche de pierre pour obtenir plus d’harmonie. Pour les genres, vous avez les galets que vous trouverez facilement chez un paysagiste ou en passant par un site de déco tel que www.mise-en-scene.com. Sinon, vous pouvez aussi vous tourner vers un spécialiste pour confectionner un jardin de style japonais.

Quelles plantes favoriser dans votre jardin en rocaille ?

Le choix de la plante est guidé tout d’abord par votre région. Il faut des plantes adaptées à votre sol et au climat. Fournissez-vous près de chez vous pour être sûr que les plantes soient adaptées. Les plantes tapissantes comme l’aster des Alpes font tout de suite penser au paysage montagneux, ou encore la corbeille d’argent. Optez également pour des plantes aromatiques pour recréer une belle ambiance dans votre jardin. Lavande, serpolet, vous respirerez la fraicheur. Mettez également quelques arbustes comme les conifères nains qui n’ont aucun mal à supporter un climat sec ou froid.

Quels sont les entretiens à prévoir ?

Un jardin en rocaille est relativement autonome. Les plantes n’ont besoin d’autres entretiens que ceux prévus pour l’arrivée du printemps. Renouvelez assez souvent le paillage de pierres et cailloux pour limiter les mauvaises herbes. Il protègera aussi vos plantes pendant tout l’hiver.
Pour ceux qui n’ont pas de grands jardins, sachez que vous pouvez reproduire la rocaille en pot, en mélangeant plantes et petites roches. Vous pourrez les disposer le long d’une descente d’escalier. En période de forte chaleur, vous devrez multiplier l’arrosage de vos plantes. Au printemps et en automne par contre, il faudra penser à drainer pour éviter que les racines ne pourrissent.

Vous êtes ici : SHCG » Entretien du jardin

Internet devient votre fournisseur officiel de pièces détachées

Pour que votre tondeuse puisse fonctionner sans aucune difficulté, vous devrez la nettoyer régulièrement. Vous n’êtes toutefois pas à l’abri d’un dysfonctionnement, il sera donc nécessaire de vous attarder sur les pièces détachées. 

Quelques pièces détachées pour réparer aisément votre tondeuse 

Les Français ne veulent plus s’attarder sur un effet de surconsommation qui entache réellement leurs finances. C’est pour cette raison qu’ils cherchent de nouvelles astuces appréciables. Au lieu d’acquérir un nouvel appareil, il peut être intéressant d’opter pour une réparation. Il est donc possible de mettre la main sur des pièces détachées que ce soit pour une tondeuse, une tronçonneuse ou une débroussailleuse. Le coût est généralement beaucoup plus faible que celui engendré par un achat. 

L’entretien de vos appareils permet de limiter les pannes

Il faudra certes posséder quelques connaissances dans le secteur de la mécanique pour procéder à la réparation. Il sera aussi envisageable de vous attarder sur les boutiques spécialisées dans le secteur du bricolage. Il existe des stages susceptibles de vous épauler dans ce domaine. Vous aurez donc la possibilité d’apprendre à réparer votre tondeuse qui est idéale pour entretenir votre jardin. Il est important de couper l’herbe régulièrement pour optimiser la croissance de tous les brins. Un dysfonctionnement pendant l’été peut être rapidement dommageable. 

Attention, un entretien négligé pourrait rapidement devenir complexe 

Pour limiter les pannes au maximum, il sera préférable de vous focaliser sur l’entretien de votre tondeuse. Cette dernière nécessite un attrait spécifique surtout après la tonte. Il sera judicieux de la soulever afin de supprimer les résidus présents autour de la lame. Dans le cas contraire, ils auront tendance à sécher et à rendre la prochaine tonte laborieuse, car ils pourront se transformer en un bouchon. À cause de celui-ci, la tondeuse devra davantage forcer pour l’évacuer, ce qui pourra créer une surconsommation et une surchauffe.

Vous êtes ici : SHCG » Entretien du jardin

Ce que vous ne devez pas faire pendant vos séances de jardinage

Certaines pratiques peuvent s’avérer contre-productives et elles peuvent même entacher votre jardin. Il sera donc préférable de vous focaliser sur quelques activités que vous ne devrez pas reproduire pour le bien-être de votre extérieur. 

L’arrosage pendant l’été demande la plus grande attention

Généralement, au cours de l’été, certains estiment qu’il est impératif d’arroser davantage, mais cela s’avère être problématique. Les gouttes d’eau auront tendance à brûler le feuillage à cause des rayons du soleil qui seront beaucoup plus forts. Malgré tous les équipements dédiés au jardin, vous devrez être vigilant sur ce point et il est important de noter que l’évaporation est plus forte. Il faudra donc privilégier les heures les plus fraîches, soit à la tombée de la nuit. 

Le fumier devra être privilégié au jardin alors que le sable devra être délaissé

Sur Internet, il est possible de trouver des conseils pour entretenir le jardin, mais certaines informations sont néfastes. Ce sera le cas pour le sable qui n’apporte pas un meilleur drainage, il pourrait même alourdir le sol et provoquer quelques désagréments. L’eau ne s’infiltrera pas avec aisance, ce qui pourrait nuire sur le long terme à la plante. Il serait toutefois préférable d’opter pour du fumier en vous focalisant sur les espèces les moins sensibles, car il pourrait brûler vos plants

La situation pourrait être aggravée à cause d’une mauvaise pratique 

Les jardiniers sont nombreux à partir à la recherche d’informations en piochant sur les blogs, les forums et les sites compatibles avec ce secteur. Ces derniers auront tendance à vous proposer de supprimer cette couche de graviers dans les pots utilisés pour les plantes d’intérieur. Contrairement aux idées, cela ne facilite pas le drainage. Certaines idées préconçues pourraient réellement aggraver la situation, d’où l’intérêt de se renseigner auprès des professionnels pour obtenir de véritables informations qui ne seront pas nuisibles.

Vous êtes ici : SHCG » Entretien du jardin

Quel mobilier pour le jardin ?

Meubles de Jardin

Il fait beau, le soleil est au rendez-vous, alors, pourquoi ne pas en profiter pour se prélasser dans un jardin bien aménagé ? En guise de mobilier de jardin, vous avez le choix entre différents modèles de canapés, de chaises longues et de tables à manger fabriqués en bois, en métal, en résine tressée ou en plastique. À la fois décoratifs et confortables, les meubles de jardin actuels sont disponibles dans plusieurs formes et coloris et difficile parfois de se décider. Continuer la lecture de « Quel mobilier pour le jardin ? »

Vous êtes ici : SHCG » Entretien du jardin

Un jardin sécurisé est plus agréable à vivre qu’un extérieur dangereux

Enfin, l’été arrive, et vous vous sentez déjà en vacances alors vous désirez profiter pleinement de votre extérieur. Pour cela, vous pensez déjà aux plongeons dans la piscine, à l’entretien du jardin et aux fleurs à planter pour que votre jardin soit au summum de sa splendeur. Continuer la lecture de « Un jardin sécurisé est plus agréable à vivre qu’un extérieur dangereux »

Vous êtes ici : SHCG » Entretien du jardin

Sols humifères : quels avantages et inconvénients ?

Sol humifère

Véritable aubaine pour le jardinier, un sol humifère permet de cultiver de nombreux végétaux, lesquels trouveront des composantes fondamentales à leur développement. Tour d’horizon sur les caractéristiques d’une terre humifère avant d’examiner les différents végétaux les plus adaptés à ce type de sol. Continuer la lecture de « Sols humifères : quels avantages et inconvénients ? »

Vous êtes ici : SHCG » Entretien du jardin