Calendrier annuel de jardinage de légumes en climat doux

La calendrier listé ci-dessous est un calendrier de jardin effectué à partir de connaissances solides, puisque c’est un maraîcher qui nous a proposé ses recommandations. Voici les meilleurs périodes pour planter ou prendre soin de ses légumes. Ce calendrier de jardin est destiné bien entendu à évoluer !

Mois A faire Conseils
Novembre Mettre les racines des endives en forçage

Semer carottes  pour récolte en mai  sous tunnel

Intérêt de semer des carottes en novembre : pas de mouche donc pas de vers
Janvier Semer les poireaux d’été sous tunnel

Semer la laitue sous  tunnel

Planter l’ail et la recouvrir de terre

La laitue en motte ne doit s’enterrer qu’à mi-hauteur
février Planter les pommes de terre sous bâche ou voile

Planter les oignons de Mulhouse

Semer les petits pois

Pas de fumier sur les oignons, ail, échalote (risque de pourrissement)
mars A la mi-mars mettre la laitue en pleine terre

Semer les radis

Semis d’oignons blancs et jaunes

Fin mars : planter artichauts dans une terre riche.

Prévoir une plantation de laitue tous les 15 jours

Planter des artichauts tous les ans pour avoir la récolte de mai à octobre et renouveler les plans tous les 3 ans.

avril Semer les haricots sous tunnel

Semer les radis

Planter les fraisiers sous paillis (à renouveler tous les 3 ans)

Persil : planter en motte

Tomate : semis entre 232 et 25°C, en caissette recouverte d’un vitrage. repiquer quand cotylédons apparaissent ; planter en pleine terre à la mi-mai : 60 cm entre chaque plant.

Pour les radis la terre doit être toujours humide

Amis , ennemis

Pois, concombre, fenouil redoutent la proximité des tomates qui aiment chou, haricot, oignon, persil,  poireau, radis, pomme de terre. Les haricots n’apprécient pas l’ail, l’échalote, l’oignon, le fenouil, mais sont amis avec carotte, betterave, fraisier, laitue, melon, pois, poireau, pomme de terre, radis…alors trouvez les bonnes associations et mêlez-y Œillets d’Inde, Soucis, Cosmos, Capucine, Basilic pour un jardin sans pesticides et coloré

mai Semer betterave rouge, potimarrons, courgettes, melons, cornichons

Semer haricots à la mi-mai

Planter céleri rave, poireaux

Semer endives, physalis

Récolter pommes de terre primeur

Planter les cornichons contre un grillage, ils grimperont. Pour gagner de la place palisser les melons et les concombres. On plante aussi du céleri des betteraves et les poireaux. Concernant les poireaux, contrairement à l’idée reçue, parole de maraîcher, ne pas tasser la terre contre les plants, il faut simplement la ramener puis arroser, ils grossiront mieux.

En mai les chanceux ou prévoyants récolteront des pommes de terre primeurs mises en terre en février ou mars.

Conseils

Tomates : la tomate, reine des potagers, nous donne du souci, car elle est facilement atteinte par les maladies. D’origine, c’est une plante de climat chaud et elle en a gardé sa fragilité à l’humidité. Cependant la Bretagne en est devenue principale productrice…en serre. Une règle de base : la protéger de la pluie. Et contrairement à l’idée commune il faut peu l’arroser, même au pied, elle sera plus sucrée et moins malade. Ses racines iront chercher en profondeur l’humidité nécessaire, entre feuilles d’ortie et de consoude fortifiantes, que nous avons hachées au fond du trou à la plantation pour lui apporter azote, potasse et meilleure santé

Vos plantes seront plus résistantes aux maladies si vous les espacez suffisamment, si vous les renforcez  avec des préparations à base d’ortie, de consoude, ou  de prêle et si vous organisez une rotation des cultures. On peut classer les légumes en catégories : les légumes « fruits » (tomates, courgettes…), les légumes « feuilles » (choux, poireaux…), les légumes « racines » (carottes, radis, betteraves…), les légumes « graines » (pois, haricots…) qu’il est conseillé de cultiver alternativement  sur quatre planches car chaque type de plantes à ses exigences propres en nutriments.

En terre réchauffée, semer le Physalis (Coqueret du Pérou), ou acheter le plant en jardinerie. On obtient en septembre des baies comestibles, souvent servies dans les restaurants en guise de « cerise sur le gâteau ». A ne pas confondre avec le Physalis ornemental (« Amour en cage ») non comestible.

 Pour prévenir les maladies, les plants de tomates doivent être protégés de la pluie et, contrairement à l’idée commune, s’arroser peu surtout s’ils sont paillés. Un apport d’eau entre deux pieds, uniquement lorsqu’ils baisseront la tête vous donnera des tomates sucrées.

La mouche de la  carotte pond en mai et juin, attirée par l’odeur des feuilles : pour protéger les carottes, entourez la planche d’un voile vertical d’un peu plus d’un mètre de hauteur ou couvrez jusqu’au début de juillet

juin Semer les carottes

Planter choux pommés

Fin juin : semis de scarole, frisée

 
juillet Arracher ail, oignon, échalote

Semer navet d’hiver

Effeuiller un peu les tomates

Quand on coupe les gourmands des tomates, désinfecter le couteau entre chaque plant
Août Vers le 25 semer choux de printemps

Semer la phacélie, moutarde

La phacélie semée en août c’est une terre propres en février !