Acorus

Nom commun : Lis des marais

Origine : Plante originaire de zones humides de certaines régions tempérées et subtropicales d’Asie, du Japon et de l’Inde.

Famille : Aracées

Description

Les feuilles de l’acorus sont linéaires et rubanées. Elles viennent par touffes et surgissent d’un rhizome qui croît presque à fleur de terre.

Convenablement traitée, cette plante peut vivre très longtemps.

Espèces cultivées en intérieur

Acorus gramineus : porte des feuilles vertes atteignant jusqu’à 45 cm. La variété A. g. ‘Variegatus’ a des feuilles vertes striées de crème.

A. g. ‘Albovariegatus’ est une plante naine ne dépassant pas 15 cm et dont les feuilles sont également panachées de blanc. A. g. ‘Pusillus’ est encore plus petite et atteint à peine 5 cm de hauteur. Cette variété est très adaptée aux terrariums.

Acorus calamus : est cultivé sur pièces d’eau.

La plante présente une spathe verte si délicate qu’elle se distingue à peine du feuillage. La floraison est en soit insignifiante.

Les plantes peuvent former de très larges touffes assez rapidement. A une température constante et avec suffisamment d’humidité, leur croissance est ininterrompue.

Les acorus se marient bien avec les plantes à large feuillage. On peut également les cultiver en tant que plantes aquatiques émergées. On les associera alors avec des cypérus qui ont des exigence semblables. Ces plantes seront cultivées dans un aquarium, ou un bassin.

Soins

  • Les acorus demandent une bonne lumière mais sans exposition au soleil.
  • Ces plantes sont faciles à entretenir. Il suffit d’être vigilant en ce qui concerne leurs besoins en eau. Supprimer les feuilles fanées et diviser la souche lorsqu’elle devient trop dense.
  • L’espèce se satisfait en tout temps de la température normale d’une habitation. Une pièce chauffée en hiver lui permettra de continuer sa croissance sans période de repos. Mais l’acorus peut tolérer des températures descendant jusqu’à 4. Il est d’ailleurs à peu près rustique sous le climat de Paris. Cette espèce demande beaucoup d’humidité. On la bassinera fréquemment par temps chaud et on y gagnera à la cultiver sur une couche de cailloux humides.
  • Les racines de l’acorus ne doivent jamais se dessécher. Il faut l’arroser copieusement toute l’année. On peut même laisser de l’eau en permanence dans la soucoupe.
  • L’acorus n’est pas très gourmand. On peut toutefois enrichir d’un peu d’engrais liquide ordinaire très dilué une fois par mois, du printemps à la fin de l’été.
  • Le rempotage s’effectue au printemps si les touffes remplissent leur contenant. L’acorus exige rarement des pots de plus de 13 cm. Utiliser un mélange à base de terreau, de sable et d’un peu de sphagnum.

Problèmes

  • Maladies et erreurs de culture :Les feuilles ont tendance à jaunir si les apports d’eau sont insuffisants. Il faut arroser copieusement en tout temps et éviter que le compost se dessèche.Les feuilles pâlissent quand la plante est exposée au soleil ou se trouve derrière une vitre en plein été. Eviter les fortes insolations et voiler lorsque la lumière est trop crue.Les racines peuvent pourrir quand il fait trop froid. Si la plante résiste bien à la fraîcheur, il faut la mettre en situation abritée et bien exposée.
  • Parasites :  Les acorus résistent très bien aux parasites et ne sont pas attaqués.MultiplicationLa multiplication s’effectue au printemps par division des souches. Séparer délicatement les touffes avec les doigts en conservant un fragment de rhizome pour chaque nouvelle plante. Le rhizome peut être coupé à l’aide d’un couteau bien affûté et désinfecté. Rempoter chaque plante dans le mélange indiqué ci-dessus. Arroser copieusement et donner les mêmes soins qu’à une plante adulte.

Multiplication

La multiplication s’effectue au printemps par division des souches. Séparer délicatement les touffes avec les doigts en conservant un fragment de rhizome pour chaque nouvelle plante. Le rhizome peut être coupé à l’aide d’un couteau bien affûté et désinfecté. Rempoter chaque plante dans le mélange indiqué ci-dessus. Arroser copieusement et donner les mêmes soins qu’à une plante adulte.

Retour à l’annuaire des plantes